Icon Sport

Le duel : Grosso face à North

Le duel : Grosso face à North
Par Rugbyrama

Le 17/03/2018 à 11:23Mis à jour Le 17/03/2018 à 11:43

Sûrement le duel à suivre dans cette dernière rencontre du tournoi 2018. Rémy Grosso face au redoutable George North, un match dans le match.

Blessé et absent pour le début du tournoi, l’ailier du Pays de Galles jouera son deuxième match en tant que titulaire ce week-end. Un retour qui tombe à pic, tant le joueur de 25 ans est talentueux. Redoutable finisseur, il totalise 34 essais en 75 sélections. Sans aucun doute le joueur à surveiller du côté du XV du Poireau.

Remy Grosso - France

Remy Grosso - FranceIcon Sport

Face à lui, Rémy Grosso, l’ailier des Bleus est revenu en sélection après l’exclusion de Teddy Thomas. Un retour en grâce pour le Clermontois, désigné homme du match face à l’Angleterre. Très en vue aussi face à l’Italie, il voudra confirmer ses bonnes performances à Cardiff. Deux joueurs aux physiques similaires, 1m89 et 103 kg pour le Français, 1m92 et 105 kg pour le Gallois. Quel joueur est le plus complet ?

L’expérience :

Malgré son jeune âge, elle est clairement du côté du joueur de Northampton. Au-delà de sa grande expérience avec le Pays de Galles, North a effectué deux tournées avec les Lions Britanniques. 2 essais en 2013 en 3 matchs, il se blesse en 2017 et ne participe pas aux matchs de la tournée. De son côté Grosso n’est que très peu expérimenté sur la scène internationale. Seulement 3 sélections, dont 2 lors de ce tournoi. Son manque d’expérience pourrait lui jouer des tours dans ce genre de rendez-vous.

Remy Grosso - France vs Angleterre

Remy Grosso - France vs AngleterreIcon Sport

La puissance : Avantage North

Avec deux gabarits quasiment similaires, les deux ailiers ont un gros physique. Le Gallois possède sûrement une vitesse supérieure à celle du Français. Ils restent néanmoins deux puncheurs, capables de faire la différence sur un appui ou un raffut. On a encore l’action en mémoire de North qui court ballon en main avec l’Australien Folau sur le dos. De par sa capacité de franchissement, 2 essais contre l’Italie, et de sa facilité à battre des défenseurs, 3 contre l’Italie, le Gallois apparaît plus puissant.

George North (Pays de Galles) - mars 2017

George North (Pays de Galles) - mars 2017Icon Sport

L’importance dans le collectif : Avantage North

Dans ce match pour une place sur le podium du tournoi, les centres seront essentiels pour l'équipe. Jacques Brunel construit autour d’un collectif où s’est greffé Remy Grosso suite aux incidents d’Édimbourg. Au contraire, son homologue Warren Gatland s’appuie sur un collectif bien rodé. George North fait partie de ses cadres malgré son jeune âge. Une place bien précise au sein de la sélection qu’il côtoie depuis maintenant pratiquement 8 ans.

Coach Warren Gatland - Pays de Galles

Coach Warren Gatland - Pays de GallesIcon Sport

Total : Avantage North

3-0 pour North. Le duel apparaît plus déséquilibré sur le papier que sur le terrain. On connaît la valeur de Grosso et sa capacité à être présent face à de gros adversaires. Il aura à cœur de se montrer face à une référence du poste en Europe. Un duel qui sent la poudre entre deux finisseurs aux gros potentiels.

Contenus sponsorisés
0
0