Icon Sport

L’antisèche : chirurgicale et plus puissante, l’Irlande a calmé les ardeurs écossaises

L’antisèche : chirurgicale et plus puissante, l’Irlande a calmé les ardeurs écossaises
Par Rugbyrama

Le 10/03/2018 à 17:55Mis à jour Le 10/03/2018 à 19:41

Contrarié en première période mais plus réaliste, le XV du Trèfle a récité sa partition en seconde période pour ne laisser aucune chance aux Écossais (28-8). Un succès bonifié et un Grand Chelem toujours dans le viseur des Irlandais. Cette année, il faudra être très costaud pour battre cette équipe, les Anglais sont prévenus.

Le match : l’Écosse a laissé passer sa chance et le rouleau compresseur irlandais s’est mis en route

Un match important pour la victoire finale, une opposition de style entre le jeu millimétré irlandais et la fougue écossaise : cet Irlande - Écosse avait tout pour être un grand match de rugby. Et les premières minutes n’ont pas tardé à confirmer les attentes. Dans un Aviva Stadium plein à craquer et particulièrement bruyant, les Irlandais mettaient rapidement la main sur le ballon sans pour autant contrarier l’arrière garde écossaise. Les gratteurs écossais, Watson et McInally en tête, permettaient à leur équipe de se dégager. L’Écosse semblait alors en mesure de rééditer son exploit d’il y a 15 jours face à une équipe irlandaise contrariée par la vitesse et le volume de jeu du XV du Chardon.

Jonathan Sexton (Irlande) vs Ecosse

Jonathan Sexton (Irlande) vs EcosseIcon Sport

Mais l’interception de Stockdale sur une passe sautée et très (trop ?) ambitieuse de Horne venait crucifier les intentions de jeu des visiteurs. L’Écosse restait pourtant dans le match et avait même de nombreuses situations très intéressantes pour mettre à défaut la défense irlandaise. Mais la dernière passe était à chaque fois manquée et Stockdale inscrivait même son doublé juste avant la mi-temps en bout de ligne après une belle redoublée entre Ringrose et Aki.

Jacob Stockdale (Irlande) vs Ecosse

Jacob Stockdale (Irlande) vs EcosseIcon Sport

En deuxième période, le rouleau compresseur irlandais se mettait en route. Murray profitait d’un très bon maul de ses avants pour inscrire le troisième essai de son équipe et prendre 13 points d’avance (21-8). Si l’Écosse répondait immédiatement avec Maitland sur une magnifique combinaison "à l’irlandaise" dans les 22 mètres, le XV du Trèfle était beaucoup plus puissant et réaliste sur ses temps forts. Et malgré un Sexton moins à son avantage que depuis le début du Tournoi, les Irlandais allaient même chercher le bonus offensif après un nouveau ballon porté à 5 mètres de la ligne (Cronin, 69ème). Si opposition il y eut en première période, l’Irlande a récité son jeu dans le second acte sans jamais permettre aux Écossais de revenir. Avec cette nouvelle victoire bonifiée et 19 points au compteur, les coéquipiers de Rory Best sont plus que jamais proches d’une nouvelle victoire. Le Grand Chelem se jouera le week-end prochain à Twickenham.

Le tournant : Stockdale a tué le suspense

Déjà auteur d’une magnifique interception qui venait punir la fougue écossaise, Stockdale s’est une nouvelle fois illustré juste avant la mi-temps avec un essai de finisseur. Parfaitement décalé par une magnifique combinaison entre Ringrose et Aki, l’ailier de l’Ulster éliminait d’un subtil crochet intérieur le défenseur écossais pour inscrire son doublé et porter le score à 14 à 3 à la pause. Impérial par ailleurs sur son match, il a gagné ses duels comme son compatriote Ringrose et a été un artisan majeur du succès de son équipe.

Jacob Stockdale (Irlande) vs Ecosse

Jacob Stockdale (Irlande) vs EcosseIcon Sport

Le facteur X : L’Écosse a trop vendangé pour espérer mieux

On connaissait le jeu des Écossais, basé sur un rugby de mouvement et une prise de risque toujours plus importante. Contre l'Angleterre, ce plan de jeu avait été salvateur avec une magnifique victoire. Cet après-midi, les coéquipiers de Russell n'ont pas réussi à enchaîner. La faute à un nombre incalculable de petites erreurs et d'occasions vendangées comme sur ce deux contre un mal négocié par Jones, pourtant auteur d'une magnifique percée... Contre ce XV du Trèfle là, il ne faut pas laisser passer sa chance.

Huw Jones (Ecosse) vs Irlande

Huw Jones (Ecosse) vs IrlandeIcon Sport

La question : avec une nouvelle partition réussie, qui peut empêcher l’Irlande de réaliser le Grand Chelem ?

Le tournoi avance et l’Irlande est toujours invaincue. Encore plus fort, le XV du Trèfle semble monter en puissance plus la compétition avance. La prestation de cet après-midi montre que l'équipe de Joe Schmidt est insubmersible et très difficile à jouer. Les hommes en verts obligent donc les Anglais à gagner le "Crunch" avec le bonus offensif. Sinon, la passation de pouvoir et peut être le 3ème Grand Chelem de leur histoire, auront lieu samedi prochain à Twickenham.

Par Paul Arnould

Contenus sponsorisés
0
0