Icon Sport

La vie sans Guirado

La vie sans Guirado

Le 13/03/2018 à 08:51Mis à jour Le 13/03/2018 à 09:41

Victime d’un traumatisme au genou, le capitaine du XV de France Guilhem Guirado pourrait manquer la dernière rencontre du Tournoi des 6 Nations face au Pays de Galles. En son absence, d’autres leaders devront s’affirmer.

Beaucoup avait prédit ce jour où le corps de Guilhem Guirado allait dire stop. A force de multiplier les matchs, aussi bien sous les couleurs du RC Toulon qu’avec l’équipe de France, le talonneur tricolore (31 ans, 60 sélections) flirtait avec la ligne jaune. Samedi soir, à l’issue de la victoire contre l’Angleterre (22-16), le natif de Céret a quitté le Stade de France avec un genou dans la boite à gants. Si un traumatisme a rapidement été diagnostiqué, la gravité de sa blessure restait ce lundi 12 mars indéfinie mais suffisamment inquiétante pour appeler en renfort le talonneur de La Rochelle Pierre Bourgarit.

Guirado n’a manqué que 4 matches sur les 44 dernières rencontres du XV de France

Toujours présent au CNR de Marcoussis, Guilhem Guirado va donc observer une phase de repos. Mais sera-t-il remis sur pied à temps avant le déplacement du XV de France samedi au pays de Galles pour la dernière journée du Tournoi des 6 Nations ? A ce jour, un forfait semble probable. On connaît toutefois la grinta et le sens du sacrifice du talonneur du RC Toulon qui fera tout pour être présent sur la pelouse du Principality Stadium.

Guilhem Guirado - France (France-Angleterre)

Guilhem Guirado - France (France-Angleterre)Midi Olympique

Si le forfait de Guirado venait toutefois à être confirmé, le XV de France perdrait son capitaine, l’âme de cette équipe, son guide dans la tourmente. Sur les 44 derniers matches des Bleus, le joueur formé à Arles-sur-Tech n’a manqué que quatre matchs : les deux tests en Argentine en juin 2016 ; un test face aux Springboks le 10 juin 2017 (37-14) ; enfin du match de poule de la Coupe du monde 2015 contre la Roumanie le 23 septembre 2015 (38-11). Une présence sous le maillot frappé du Coq exceptionnelle.

" Pour être leader, il faut de bons suiveurs…"

Mais, selon la formule, personne n’est irremplaçable. Et le sélectionneur Jacques Brunel et son staff pourront s’appuyer sur pas mal de joueurs d’expérience ou de leader né pour affronter l’enfer de Cardiff. "Il y a des leaders naturels comme Guilhem Guirado, Mathieu Bastareaud, nous confiait dimanche l’entraîneur des arrières Jean-Baptiste Elissalde. Mais pour être leader, il faut de bons suiveurs. Mais il y a d’autres joueurs qui prennent la parole. Chacun est leader de sa propre personne pour apporter sa pierre à l’édifice." Mathieu Bastareaud, capitaine du RC Toulon par intermittence, semble le mieux désigné pour assurer l’intérim tant il est devenu indispensable à ce XV de France.

Jean-Baptiste Elissalde (France)

Jean-Baptiste Elissalde (France)Icon Sport

Mathieu Bastareaud, capitaine par intérim ?

D’autres joueurs, les lieutenants, ont également les épaules pour tenir la barre en l’absence de Guirado. Yacouba Camara (23 ans, 10 sél.), capitaine de touche des Bleus, multiplie les grosses sorties. Sébastien Vahaamahina (26 ans, 32 sél.), à qui il est arrivé d’être capitaine avec l’ASM Clermont Auvergne, est désormais un taulier du pack tricolore.

Mathieu Bastareaud - France (France-Angleterre)

Mathieu Bastareaud - France (France-Angleterre)Midi Olympique

Enfin, le demi de mêlée Maxime Machenaud (29 ans, 35 sél.), capitaine avec le Racing 92 ou le demi d’ouverture François Trinh-Duc (31 ans, 65 sél.), ont l’expérience suffisante pour guider le XV de France dans l’enfer de Cardiff.

Contenus sponsorisés
0
0