Eurosport

L'Irlande joue mieux que l'Angleterre ? Les déclas de samedi

L'Irlande joue mieux que l'Angleterre ? Les déclas de samedi
Par Rugbyrama

Le 11/02/2018 à 12:11Mis à jour Le 11/02/2018 à 16:18

Deux matchs ont été joué hier. En attendant une France – Ecosse qui s’annonce chaud, voici les déclarations à retenir de la journée d’hier.

Angleterre – Pays de Galles : Essai ou pas essai ?

" Je ne comprends pas pourquoi les gens disent que nous avons été chanceux sur ce coup. L’arbitre a eu tout le temps pour prendre une décision sereine, non ? (Eddie Jones)"

Pour lui, l’arbitre a pris sa décision en âme et conscience. Celle-ci ne constitue pas un tournant dans ce match. Ce n’est pas l’avis de Warren Gatland (sélectionneur Pays de Galles) à la fin de la rencontre : "L’arbitre vidéo a fait une terrible erreur. Il est décevant qu’il prenne la mauvaise décision, à un moment aussi crucial."

Irlande – Italie : L’Angleterre, moins forte que l’Irlande ?

" Je pense que l’Irlande joue mieux que l’Angleterre (Sergio Parisse)"

L’Italie a déjà affronté les deux équipes favorites de ce tournoi. L’occasion pour Sergio Parisse de dresser un premier bilan et de mettre un petit peu, le feu aux poudres. "Le point négatif c’est de concéder ces essais (trois). Nous espérons que cela ne nous nuira pas trop à la fin. Peut-être sur le différentiel de points". Joe Schmidt (sélectionneur Irlande). Malgré une large victoire contre les Italiens, Joe Schmidt a souhaité regarder le négatif, déjà dans l’optique d’une lutte finale avec les Anglais.

Ecosse – France : La France veut embêter l’Ecosse

" Townsend voudra que ses joueurs bougent et nous, au contraire, qu’ils se déplacent moins (Jean-Baptiste Elissalde)"

Défait à la dernière seconde du match contre l’Irlande, les Bleus veulent faire déjouer des Ecossais, connu pour mettre beaucoup de vitesse dans leur jeu. "Nous allons insister sur le début du match. Contre une équipe qui ne voyage pas très bien, il faudrait les mettre dans le doute dans les 10 premières minutes" : Mike Blair (entraineur adjoint de l’Ecosse). Les Ecossais veulent déstabiliser d’entrée de jeu les Bleus. Conscients que les Français sont dans le doute, le demi de mêlée a insisté sur le fait de les étouffer dès le début de la rencontre pour les faire replonger. Le XV de France est prévenu.

Contenus sponsorisés
0
0