Icon Sport

L'Angleterre renverse les stats

L'Angleterre renverse les stats

Le 11/02/2018 à 10:40Mis à jour Le 11/02/2018 à 11:12

Deux victoires en deux matchs pour les Anglais. Même si elle fut un peu chanceuse, la victoire du XV de la Rose ne fut pas illogique. Les stats le prouvent...

L'Angleterre est toujours en course pour une victoire dans le Tournoi et a fortiori pour un Grand Chelem. Deux victoires en deux matchs plus une série de quinze matchs gagnés à Twickenham.... Eddie Jones n'aura pas à se plaindre, même si c'est vrai, son équipe aura eu un peu de réussite avec cet essai refusé à Anscombe à la vidéo en première mi-temps. Si la question était de savoir s'il y avait pression du ballon dans l'en-but, alors oui, les Gallois peuvent se sentir frustrés.

Eddie Jones, le sélectionneur de l'Angleterre

Eddie Jones, le sélectionneur de l'AngleterreIcon Sport

L'Angleterre n'a gagné que 12-6, mais sur l'ensemble de la partie, vu les conditions climatiques très difficiles, les Anglais n'ont pas volé ce succès. Ils ont dominé nettement pendant une heure même si, paradoxalement, ils ont été nettement plus pénalisés que leurs adversaires (dix fois contre deux) ce qui ne les a pas empêchés de dominer en termes de possession et d'occupation 60 pour cent du temps passé dans le camp adverse dans ces conditions, ça doit bien vouloir dire quelque-chose...

Owen Farrell (Angleterre) vs Italie le 04/02/2018

Owen Farrell (Angleterre) vs Italie le 04/02/2018Icon Sport

Les Anglais ont pour eux une arme maîtresse, la puissance. Ils avancent d'avantage à l'impact que leurs adversaires et de ce fait, ils ont une capacité impressionnante à conserver les ballons sur de longues séquences qui met l'adversaire en difficulté (ce fut le cas sur le second essai). En plus, ils disposent d'un facteur X en la personne de Owen Farrell au sommet de son art samedi aussi bien en terme d'inspiration que d'abnégation.

Alun Wyn Jones

Alun Wyn JonesIcon Sport

Sa passe au pied pour May sur le premier essai fut un régal , sa passe sautée sur la séquence qui amené la second fut aussi décisive. Il a fallu toute la force défensive des hommes de Alun Wyn Jones pour éviter le pire.

Sam Underhill (Angleterre)

Sam Underhill (Angleterre)Icon Sport

Bien sûr, les Gallois avec un peu de réussite, auraient pu revenir sur la fin du match, le remplaçant Sam Underhill a sauvé la patrie en reprenant Scott Williams, mais il n'empêche que ce XV de la Rose nous a fait une grosse impression. Sans la pluie continue, peut-être aurait elle été encore meilleure...

Scott Williams - Galles - Février 2012

Scott Williams - Galles - Février 2012Icon Sport

Contenus sponsorisés
0
0