Icon Sport

Compo : les trois points à retenir

Compo : les trois points à retenir

Le 21/02/2018 à 11:28Mis à jour Le 21/02/2018 à 11:29

Jacques Brunel, le sélectionneur tricolore a dévoilé la composition de l'équipe de France pour affronter l'Italie ce vendredi à Marseille (21 heures). Ce qu'il faut retenir en trois points.

Un nouveau triangle arrière

Teddy Thomas, le seul marqueur d'essai de l'équipe de France depuis le début de la compétition étant écarté, le sélectionneur a décidé de changer complètement son triangle du fond du terrain. Le Castrais Geoffrey Palis, titulaire au poste d'arrière face à l'Irlande puis en Ecosse, disparaît de la feuille de match et suivra donc cette confrontation face à l'Italie depuis les tribunes du Vélodrome. Il trouvera à côté de lui le Fidjien du Racing 92 Virimi Vakatawa, lui aussi peu en vue lors de ses deux premières titularisations. Hugo Bonneval, arrivé dans le groupe France après le forfait de Brice Dulin, fêtera sa troisième titularisation à l'arrière du XV de France. Sur les ailes, le Montpelliérain Benjamin Fall, présent dans la première liste de Brunel, a enfin sa chance après avoir joué seulement neuf minutes en Ecosse alors qu'il n'était pas entré en jeu face à l'Irlande. Le Clermontois Rémy Grosso (une sélection, un essai face au Canada lors de la Coupe du monde 2015) occupera l'autre aile. En changeant tout son fond de terrain, Jacque Brunel tente un coup de poker pour secouer sa ligne d'attaque qui pourra compter sur la puissance de Mathieu Bastareaud au centre.

Remy Grosso (ASM Clermont)

Remy Grosso (ASM Clermont)Icon Sport

Un seul changement devant

Avec un seul jour d'entraînement avant de définir la composition du XV de France, Jacques Brunel a décidé de miser sur la continuité au niveau de son paquet d'avant. La première et troisième ligne ont gardé la confiance du staff technique et qui a été contraint a effectué un changement en seconde ligne puisque le Clermontois Arthur Iturria est rentré chez lui après sa blessure nocturne au visage en Ecosse. C'est logiquement le Parisien Paul Gabrillagues (4 sélections) qui débutera face à l'Italie. Le Toulonnais Romain Taofifenua (11 sélections) appelé pour la première fois par Jacques Brunel sera sur le banc.

Romain Taofifenua (XV de France) - 17 juin 2017

Romain Taofifenua (XV de France) - 17 juin 2017Icon Sport

Six nouveaux sur la feuille

Parmi les huit nouveaux appelés pour préparer ce troisième match face à l'Italie, six seront sur la feuille de match. La titularisation de Mathieu Bastareaud était attendue puisque le trois-quarts centre toulonnais avait été convoqué pour préparer le match d'ouverture face à l'Irlande avant d'être suspendu par l'ECPR. En revanche, l'ailier clermontois Rémy Grosso a droit à une promotion express. Les nouveaux seront en nombre sur le banc des remplaçants avec Romain Taofifenua, Kelian Galletier, François Trinh-Duc et Gaël Fickou. Tous ont déjà connu les honneurs de la sélection. Ce groupe ne comptera qu'un seul néophyte : le demi de mêlée lyonnais Baptiste Couilloud arrivé dans le groupe après la blessure d'Antoine Dupont face à l'Irlande.

Gaël Fickou (XV de France) - 2 février 2017

Gaël Fickou (XV de France) - 2 février 2017AFP

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés