Icon Sport

Cet essai casquette qui coûte si cher aux Bleus

Cet essai casquette qui coûte si cher aux Bleus

Le 17/03/2018 à 20:19Mis à jour Le 17/03/2018 à 22:56

L’Équipe de France a frôlé l’exploit ce samedi à Cardiff (14-13). Mais un moment d’absence en tout début de match a offert aux Gallois leur seul essai de la partie.

Si près de l’exploit, les Bleus ont poussé les Gallois dans leurs derniers retranchements mais n’ont paradoxalement mené que quinze secondes dans toute la rencontre. Soit l’intervalle entre l’ouverture du score bien sentie de François Trinh-Duc sur un drop parfaitement claqué et le plongeon gagnant de Liam Williams (4e). Entre les deux ? Un moment de flottement qui coûte en grande partie au XV de France son plus bel exploit depuis des années.

Sur le renvoi consécutif au drop de Trinh-Duc, Dan Biggar se manque puisque son coup de pied retombe avant la ligne des quarante mètres tricolore. Geoffrey Doumayrou, le joueur le plus près du ballon, trouve bon de s’arrêter de jouer en imaginant que la gonfle repartirait en arrière ou du moins n’avancerait pas, auquel cas lui et ses partenaires auraient eu le choix de faire refaire le renvoi ou, plus sûrement, de récupérer la mêlée à l’endroit du coup du pied. Mauvais calcul.

Jones a joué avec la règle

Le capitaine gallois Alun-Wyn Jones, qui maîtrise les règles du rugby, ne se précipite pas sur le ballon et attend patiemment qu’il roule jusqu’à la ligne des 40 mètres pour le ramasser et lancer le jeu avec une passe pour Josh Navidi. Hagards, presque surpris de ne pas voir M.O’Keeffe siffler en leur faveur, les Français ont un temps de retard et Navidi a le temps de se retourner et donner à son demi de mêlée. La suite ? Gareth Davies sert Scott Williams qui fixe Gaël Fickou et pousse au pied pour Liam Williams.

Liam Williams (Pays de Galles) vs France

Liam Williams (Pays de Galles) vs FranceIcon Sport

En couverture, Trinh-Duc semble encore sur le petit nuage qui le soutient depuis son joli drop, se fait avoir par le rebond, cafouille et sert malgré lui sur un plateau l’essai à l’ailier gallois. Le XV du Poireau ne lâchera plus jamais la tête et conservera une victoire acquise de haute lutte. Avec un petit point d’écart au final, on ne peut que regretter ces quinze secondes d’absence des hommes de Jacques Brunel qui n’ont plus craqué par la suite.

Contenus sponsorisés
0
0