Midi Olympique

Bastareaud double leader, Grosso "Homme du match"... Les notes des Bleus

Bastareaud double leader, Grosso "Homme du match"... Les notes des Bleus

Le 11/03/2018 à 12:31Mis à jour Le 11/03/2018 à 14:09

Yacouba Camara et Mathieu Bastareaud ont été omniprésents dans la bataille au sol, récupérant un grand nombre de munition pour leurs coéquipiers, tandis que l’ailier Remi Grosso a lui fait de gros dégâts dans la défense anglaise.

1. Jefferson Poirot (6/10 ) : Le Bordelais a été utilisé en point d’appui sur les réceptions de coup d’envoi, il s’en tirait à chaque fois avec les honneurs. Remplacé par Priso (66e), le Rochelais a été propre en mêlée fermée et a bien bataillé dans les regroupements/

2. Guilhem Guirado (8/10) : Au four et au moulin. On ne peut pas le rendre totalement responsable des trois pertes de balles en touche en début de rencontre, car à chaque fois le ballon était dans les mains du sauteur français. Après ; le capitaine français a été l’un des fers de lance des attaques françaises et il découpait à tour de bras en défense. Remplacé par Pélissié (66e) qui a amené un vrai impact physique.

Guilhem Guirado (France) vs Angleterre

Guilhem Guirado (France) vs AngleterreIcon Sport

3. Rabah Slimani (2/10) : Un match cauchemardesque pour le néo-clermontois. Sanctionné sur la première mêlée fermée (3e) qui permet à Farrell d’ouvrir le score, puis à nouveau (20e) sur la pénalité de Daly, il échappe un ballon au contact à l’entrée des 22 mètres anglais sur la première (14e) offensive d’envergure française. Sa deuxième période est du même accabit. Il commet une faute stupide sur un ruck à la reprise (43e), puis encore sur mêlée fermée (53e). Remplacé par Gomez Sa (59e) qui gratte un ballon important (65e)

4. Paul Gabrillagues (7/10) : A l’image de ses dernières sorties durant ce Tournoi. Le Parisien met toujours beaucoup d’activité dans ces matchs. Il va chercher du travail dans les regroupements et a offert une grosse présence défensive. Présent durant 80 minutes, il n’a pas connu de baisse de régime. Il termine meilleur plaqueur de la rencontre (17).

Paul Gabrillagues - France

Paul Gabrillagues - FranceIcon Sport

5. Sébastien Vahaamahina (6/10) : Il a pris une nouvelle dimension dans la bataille des rucks et soutien la comparaison avec Itoje et Launchbury deux grands spécialistes du poste. Remplacé par Le Roux (66e)

6. Wenceslas Lauret (7/10) : Il a plaqué à tour de bras notamment les centres anglais, les empêchant de créer le déséquilibre dans la ligne française. Remplacé par Galletier (66e) qui a été un peu trop discret dans sa rentrée.

Wenceslas Lauret (France) vs Angleterre

Wenceslas Lauret (France) vs AngleterreIcon Sport

7. Yacouba Camara (8/10) : S’il perd deux ballons sur les deux premiers lancers français alors que le ballon était dans ses mains le Montpelliérain a été l’un des grands artisans de la victoire française. Il a été monstrueux dans ses interventions. Il a fait reculer les Anglais sur ses plaquages (18e, 37e), a été tranchant (14e) dans ses prises de balles. Dommage qu’il perd un ballon en touche (74e) qui entraînera l’essai anglais.

8. Marco Tauleigne (6/10) : Il a été très propre dans ses interventions en étant toujours bien placé dans le deuxième ou troisième rideau. Dans les rucks son agressivité a été précieuse où il a bien bataillé. Il a également fait avancer son équipe au ras.

9. Maxime Machenaud (7/10) : Une entame difficile (pénalisé au sol, contré par Lawes, une passe bien lue par Robshaw à la limite de l'interception) avant de mieux gérer la suite. Auteur d'un 100 % au pied et d'un gros plaquage sur May qui l'a certainement libéré en fin de première période. Remplacé par Couilloud à la 71eminute. Le Lyonnais a pris un trou à trois minutes du coup de sifflet final.

Machenaud (France) vs Angleterre

Machenaud (France) vs AngleterreIcon Sport

10. François Trinh-Duc (7/10) : Quelques approximations offensives, il est très présent défensivement et délivre la passe au pied pour Rémy Grosso sur l'essai de pénalité accordé aux Bleus. Beauxis le remplace à la 71e minute. Le Lyonnais manque un premier coup de pied de dégagement à deux minutes de la fin avant de commettre une bourde monumentale en ne trouvant pas la touche de la délivrance.

Trinh Duc (France)

Trinh Duc (France)Icon Sport

11. Rémy Grosso (8/10) : L'ailier clermontois quitte le terrain avec le titre honorifique d'homme du match. Une récompense logique. Impeccable sous les ballons haut et capable d'asséner quelques plaquages offensifs, il est aussi à la lutte aérienne sur l'essai de pénalité français. Il part en contre à la 51e minute et intercepte deux ballons dont un décisif à quatre minutes du coup de sifflet final.

12. Geoffrey Doumayrou (7,5/10) : Il n'a pas été le plus en vue dans le domaine offensif mais l'activité du Rochelais en défense a été phénoménale. Il est notamment décisif par deux fois en fin de match et réalise l'exploit de faire deux plaquages successifs alors que la défense tricolore est aux abois (72e).

13. Mathieu Bastareaud (8/10) : Un véritable roc en défense avec des plaquages offensifs mais aussi des précieux ballons grattés au sol, dont un à cinq mètres de l'en-but tricolore (45e). Surveillé par la défense anglaise, il a quand même réussi à bonifier les ballons qu'il a eu à jouer.

Mathieu Bastareaud - France (France-Angleterre)

Mathieu Bastareaud - France (France-Angleterre)Midi Olympique

14. Benjamin Fall (6/10) : Aucune erreur sous les chandelles anglaises mais moins en vue que Grosso dans le secteur offensif. Il est décisif sur l'essai français.

15. Hugo Bonneval (2/10) : Une passe jetée sur un anglais puis piégé par un rebond avant de subir un protocole commotion négatif, il est quand même remplacé à la pause par Fickou (6,5), déjà en vue lors de son entrée temporaire avec un franchissement qui amène trois points aux Bleus.

Contenus sponsorisés
0
0