Icon Sport

Après Azéma et Collazo, Galthié aurait dit non à Laporte

Après Azéma et Collazo, Galthié aurait dit non à Laporte
Par Rugbyrama

Le 27/12/2017 à 23:36Mis à jour Le 28/12/2017 à 00:10

A peine nommé à la tête du XV de France, Jacques Brunel est déjà dans l'urgence. Selon Var Matin, Fabien Galthié aurait en effet décliné le poste d'adjoint qui lui a été proposé par le manager bordelais qui va devoir trouver un autre entraîneur des trois-quarts.

Bernard Laporte, le président de la FFR, avait coché une petite dizaine de noms pour accompagner Jacques Brunel, qu'il a nommé ce mercredi au poste de sélectionneur en remplacement de Guy Novès remercié à mi-mandat. Si l'information révélée par Var Matin se confirme, Fabien Galthié serait le troisième technicien à refuser le poste d'adjoint après Franck Azéma (Clermont) et Patrice Collazo (La Rochelle).

Ce serait un camouflet pour Laporte qui va devoir puiser parmi la liste des "réservistes" au sein de laquelle figurent encore Pierre Mignoni (Lyon), Xavier Garbajosa (La Rochelle) et Ugo Mola (Toulouse).

Azéma pour plus tard ?

Depuis mardi et la divulgation du choix de Laporte, Fabien Galthié était en phase de réflexion. Faute de certitudes sur un projet à court terme (8 matchs) et qui lui offrait un rôle d'adjoint dans l'ombre de Brunel, le manager du RCT aurait préféré décliner.

Pour le technicien clermontois, le caractère d'urgence aurait été impossible à concilier avec le calendrier de son club, qu'il a refusé de lâcher en plein championnat. S'il ne fermerait pas la porte à une possible collaboration pour la tournée d'été, Azéma n'aurait pas apprécié le traitement réservé à Guy Novès et son staff. Des éléments qui ont forcément pesé dans sa décision.

Contenus sponsorisés
0
0