Icon Sport

Angleterre : Jones veut 20 pour cent de plus

Angleterre : Jones veut 20 pour cent de plus

Le 24/02/2018 à 10:16

Le sélectionneur du XV de la Rose estime que son équipe en a encore sous la semelle. Les deux dernières semaines d'entraînement d'une rare qualité devraient déboucher sur des progrès retentissants.

Eddie Jones va revenir sur les lieux de sa première sortie internationale à la tête de l'Angleterre. Il avait débuté son mandat prestigieux en Ecosse en 2016 par une "petite" mais précieuse victoire 15-9 avec tout de même deux essais à zéro pour les Anglais. Il a rappelé dans la semaine dans quel état d'esprit il se trouvait :

" Après nos premiers entraînements, au bout de vingt minutes, je me suis dit : Ils sont cuits, ils ne peuvent plus courir. Et même en regardant les systèmes en attaque et en défense, je ms suis dit que j'avais un dur labeur devant moi."

Eddie Jones avait donc fait des miracles en ce Tournoi 2016 puisque le Grand Chelem fut au bout malgré des bases aussi incertaines. Deux ans après, l'ossature de l'équipe reste la même : "J'ai regardé nos statistiques et je me suis rendu compte que nous nous sommes améliorés d'environ 40 pour cent. J'estime que nous pouvons encore faire 20 pour cent de mieux..."

Nathan Hughes - Angleterre

Nathan Hughes - AngleterreIcon Sport

Au début, Eddie Jones n'a pas voulu entrer dans les détails puis il a lâché que Farrell était dans la forme de sa vie, que Watson soulevait cinq kilos de mieux au développé-couché et que Joe Launchbury avait désormais une stature d'hercule de foire, ou presque. Mais on a bien compris qu'il voulait produire un effet bien particulier. L'Angleterre est très sûre d'elle-même : "Nous avons vécu deux très bonne semaine d'entraînements. Nous sommes vraiment prêts..." a t-il ajouté pour faire oublier la deuxième mi-temps un peu décevant de ses hommes face au pays de Galles. Il n'a fait qu'un seul changement dans son XV de départ, à cause d'une blessure : Nathan Hughes remplace Sam Simmonds, touché à une épaule. Ce sera la première apparition de Hugues dans le Tournoi. Son nom ne l'indique pas, mais il est Fidjien et n'a débarqué aux Wasps qu'en 2013. Un naturalisé de plus.

Contenus sponsorisés
0
0