Icon Sport

Alun Wyn Jones : un phare dans la grisaille

Alun Wyn Jones : un phare dans la grisaille

Le 18/03/2018 à 08:52Mis à jour Le 18/03/2018 à 09:16

Le deuxième ligne et capitaine gallois fut colossal par sa science des travaux ingrats.

Les Gallois ont remporté l'une des victoires les plus tristes de leur histoire récente. Triste en terme d'occasions créées et de séquences produites. Mais ce fut paradoxalement l'occasion d'apprécier le travail colossal d'un phare de ce jeu : le deuxième ligne et capitaine Alun-Wyn Jones, 32 ans et 117 sélections (convocation avec les Lions comprises). On ne l'a pas vu faire des folies balle en main (il en est pourtant capable).

Mais il nous a régalé par son travail de l'ombre. La façon dont il disloqua à lui-seul un "maul" français bien parti fut un spectacle en soi (bien souligné en direct par Fabien Galthié au micro de France Télévisions). Plusieurs fois, on le vit intervenir sur les points de rencontre pour bloquer des adversaires debout et bénéficier de l'introduction en mêlée qui suivit.

Fabien Galthie Manager de Toulon

Fabien Galthie Manager de ToulonIcon Sport

Il fut aussi décisif sur l'essai de Liam Williams car de toute évidence, il connaissait la règle sur le bout des doigts et ne s'arrêta pas de jouer, même si le ballon ne fit pas dix mètres avant de rebondir au sol. Cet homme mérite une statue à Swansea la ville qu'il n'a jamais voulu quitter.

Liam Williams (Pays de Galles)

Liam Williams (Pays de Galles)Icon Sport

Contenus sponsorisés
0
0