Icon Sport

IRLANDE - FRANCE : Fickou, Lamerat, Spedding, Nakaitaci... la presse irlandaise dézingue les Bleus !

Fickou, Lamerat, Spedding, Nakaitaci... la presse irlandaise dézingue les Bleus !

Le 24/02/2017 à 15:44Mis à jour Le 24/02/2017 à 17:05

TOURNOI DES 6 NATIONS - Dans une chronique pour l'Irish Independant, Neil Francis a désossé les Bleus avant l'Irlande - France de samedi. Tout le monde en prend pour son grade avec l'ancien deuxième ligne du XV du Trèfle (52 ans, 36 sélections). Sauf Louis Picamoles et Baptiste Serin. Gaël Fickou, lui, charge...

"6 ou 7 de leurs avants ne peuvent pas jouer un rugby à multiples temps de jeu. Quand le ballon reste dans l'aire de jeu, les Irlandais sont bien plus "fit" et armés. [...] Dès que le jeu part au large, le XV de France souffre". Dans sa chronique pour The Irish Independant, Neil Francis analyse les chances irlandaises face au XV de France samedi. Jusque-là, tout va bien.

Mais l'ancien deuxième ligne international va s'emballer. Et c'est Gaël Fickou qui en fait les frais : "On me dit que la France est en train de renaître, qu'elle est sur la voie de la guérison. Ce n'est pas mon avis. La preuve ? La pauvreté de sa technique individuelle, incarnée par l'ancien jeune talent Gaël Fickou", commente Francis.

"Quand il est apparu sur la scène internationale, Fickou, comme Thierry Henry, était assez costaud mais fin et très rapide. Les Français ont vu ce talent et ont eu leur habituel dilemme : allons-nous lui apprendre à faire une passe ou allons-nous le muscler ? Ils lui ont fait prendre 12 kg, voire plus, et sa vitesse électrique s'est transformée en diesel".

Gaël Fickou (XV de France) - 12 février 2017

Gaël Fickou (XV de France) - 12 février 2017AFP

Et de rajouter : "Continuez les gars et faites-en un Mathieu Bastareaud ! Fickou sait faire une passe de sa main droite mais souffre depuis sa gauche. [...] Rémi Lamerat ne sait faire une passe d'aucun des deux côtés".

Picamoles et Serin épargnés

Avant de "s'attaquer" à d'autres arrières tricolores. "Leur Sud-Africain derrière, Scott Spedding, est le meilleur footballeur, avec un cerveau de footballeur. Serge Blanco, en fumant ses Gauloises, doit se demander comment tout ça a pu arriver. Les Français essayent mais ne peuvent toujours pas se faire une bonne passe sous pression". Dur, quand même... Son avis sur Noa Nakaitaci ? "Le pire joueur d'une nation majeure pendant la Coupe du monde 2015. Son quart de finale contre la Nouvelle-Zélande était calamiteux. Il n'avait aucune idée de son rôle en défense".

Louis Picamoles - XV de France

Louis Picamoles - XV de FranceIcon Sport

La clé du match selon lui ? La capacité des Irlandais à ralentir les ballons bleus au sol, et même à les récupérer. "C'est la différence entre le Top 14 et le Pro 12, les Celtes sont tout simplement bien meilleurs au sol", explique-t-il. "L'Irlande doit viser certains joueurs pour annihiler le plan de jeu français. Le premier à neutraliser est Louis Picamoles. [...] Il est tellement efficace quand il parvient à casser le premier plaquage. Il est injouable après". [...] "J'aime bien aussi le demi de mêlée Baptiste Serin. Il possède une joli passe fouettée". Histoire de finir sur une bonne note.

Contenus sponsorisés