Icon Sport

Tournoi des Six Nations: L'Italie veut rebondir après une année 2014 épouvantable

L'Italie veut rebondir après une année 2014 épouvantable
Par Ivan Petros via AFP

Le 04/02/2015 à 17:07Mis à jour Le 04/02/2015 à 17:08

Une seule victoire en onze rencontres, voilà le médiocre bilan de l'équipe d'Italie lors de l'année 2014. Les coéquipiers de Sergio Parisse doivent se ressaisir, et vite! Car dès la première journée, les hommes de Jacques Brunel recevront l'Irlande, tenante du titre et meilleure formation européenne de 2014.

  • L'Italie en quelques mots

Entraîneur: Jacques Brunel (FRA, depuis octobre 2011)
Capitaine: Sergio Parisse (31 ans, 108 sélections, troisième ligne, Stade Français)
Palmarès: 0 victoire
Tournoi 2014: 6e (0 victoire, 5 défaites)

  • Le contexte

Après un excellent Tournoi 2013, terminé à la quatrième place avec deux victoires de prestige sur l'Irlande (pour la première fois dans le Tournoi) et la France (pour la deuxième fois), l'Italie a brutalement rechuté en 2014. Elle a récolté la cuillère de bois dans le Tournoi et n'a gagné qu'un seul test-match, contre les Samoa, en novembre. Jacques Brunel continue de travailler sur "l'équilibre", son mantra, insistant pour que son équipe balance harmonieusement entre défense et attaque et ne s'appuie pas uniquement sur sa mêlée. Mais le point fort des "Azzurri" reste le pack, avec ses leaders centenaires, le numéro 8 et capitaine Sergio Parisse (108 sélections) et le pilier Martin Castrogiovanni (107 capes). Derrière, l'entraîneur français continue de lancer des jeunes. Privé des deux Gonzalo, Garcia et Canale, blessés, il a ainsi a appelé trois débutants au centre, Michele Visentin, Simone Ragusi et Giulio Bisegni.

  • Le joueur à suivre: Kelly Haimona

L'ouvreur (28 ans, 3 sélections) d'origine néo-zélandaise est la nouvelle trouvaille de Brunel. Convaincant dans les trois tests de novembre, il pourrait être la perle d'une équipe qui attend toujours un successeur à Diego Dominguez. Rapide, inspiré, bon buteur, l'homme à la longue tresse a déjà pris de l'avance sur le Perpignanais Tommaso Allan, la découverte de l'an dernier au poste de numéro 10. Haimona évolue aux Zebre avec une bonne partie des internationaux italiens, mais il va découvrir le Tournoi.

L'ouvreur de l'Italie, Kelly Haimona

L'ouvreur de l'Italie, Kelly HaimonaIcon Sport

  • L'objectif

"L'année 2014 a été assez négative, pendant le Tournoi et en Tournées. Ne cherchons pas d'excuses, les résultats sont là, les défaites sont là. Mais nous nous sommes repris en novembre, je pense que l'équipe arrive avec plus de confiance et de certitudes à ce Tournoi que l'an dernier", assure Sergio Parisse. "Nous avons tout pour faire un grand Tournoi, avec trois matchs à domicile par exemple. Nous commençons par l'Irlande, l'équipe la plus en forme de l'hémisphère Nord, c'est mieux comme ça, cela nous mettra dans l'ambiance du haut niveau".

  • L'équipe-type

Masi - McLean, Campagnaro, Morisi, Sarto - (o) Haimona, (m) Gori - Favaro, Parisse (cap), Zanni - Furno, Bortolami - Castrogiovanni, Ghiraldini, Aguero

  • Notre avis

Nous pensons que l'Italie aura bien du mal à décrocher une victoire cette année dans le Tournoi. Le calendrier n'est pas en sa faveur puisqu'elle se déplacera en Ecosse, qui aurait pu être à sa portée à domicile. Nous plaçons nos voisins transalpins en dernière position à l'issue du Tournoi.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0