Icon Sport

Tournoi des Six Nations - Angleterre-France: Noa Nakaitaci, comme un symbole

Nakaitaci, comme un symbole

Le 21/03/2015 à 21:42Mis à jour Le 22/03/2015 à 10:51

Pour son deuxième match en Bleu, Noa Nakaitaci a été plus que séduisant en Angleterre et a probablement marqué des points en vue de la liste des 36 sélectionnés pour la Coupe du monde, dévoilée le 19 mai. L'ailier clermontois a été élu Talent d'Or Société Générale.

Déjà à son avantage en début de partie à Rome, Noa Nakaitaci a récidivé à Twickenham ce samedi. Et de quelle manière! Titularisé pour la deuxième fois consécutive dans ce Tournoi, l'ailier clermontois affiche des statistiques presque surréalistes. Face aux Anglais, Nakaitaci a fini la rencontre en tête de tous les billans en attaque, Anglais et Français confondus. 14 courses, 169 mètres parcourus, 3 franchissements, 6 défenseurs battus, 3 passes après contact et aucun ballon perdu... Tout simplement impressionnant! Surtout, il a été décisif et même si les Bleus se sont assez lourdement inclinés, il est le symbole de ce XV de France qui a osé, tenté et souvent réussi. Et malgré une énorme frayeur dans l'en-but, le joueur d'origine fidjienne a débloqué son compteur d'essai sous le maillot tricolore.

Bien assis dans le wagon pour la Coupe du monde

Intérrogé en fin de partie sur sa prestation, l'Auvergnat dévoilait sa personnalité réservée: "On était venus ici pour gagner le match mais on perd. Je n'ai pas fait grand chose, j'ai marqué un essai c'est tout mais on voulait gagner le match, je suis perfectionniste, je suis comme ça". Le Clermontois semble même oublier son festival, qui a permis à Vincent Debaty d'inscrire le quatrième essai tricolore... Nakaitaci, qui a profité durant ce Tournoi des absences de Teddy Thomas puis de Sofiane Guitoune pour s'imposer comme un titulaire en puissance, semble donc avoir marqué des points dans l'esprit du staff et peut désormais bel et bien espérer un ticket pour l'Angleterre dans six mois pour y disputer la prochaine Coupe du monde. PSA, qui cherche des guerriers plutôt que des "starlettes", devrait partir avec cinq ailiers/arrières. Seuls Huget et Spedding sont partants certains. Nakaitaci ne doit désormais pas être loin de leur statut d'inévitable, peut-être au grand dam des Dulin, Guitoune, Thomas ou autres Medard et Andreu...

Contenus sponsorisés