Icon Sport

Tournoi des 6 nations - XV de France: Camille Lopez, l’intouchable ?

Lopez, l’intouchable ?

Le 13/03/2015 à 09:25Mis à jour Le 13/03/2015 à 09:30

Reconduit à l’ouverture malgré des prestations décevantes, Camille Lopez peut s’appuyer sur la confiance de Philippe Saint-André. Mais le numéro 10 du XV de France ne devra pas se louper face à l’Italie (dimanche, 16 heures).

C’est une forme d’immunité. Une confiance totale, aveugle (?), accordée par Philippe Saint-André et son staff. Hors-sujet depuis le début du Tournoi des 6 Nations, Camille Lopez (25 ans, 8 sélections) bénéficie une nouvelle fois de l’indulgence du sélectionneur du XV de France. Titularisé dimanche (16 heures) pour affronter l’Italie, le demi d’ouverture de l’ASM Clermont Auvergne échappe au sort de certains de ses coéquipiers, Damien Chouly et Brice Dulin en tête de liste, rappelés à l’ordre à l’issue de la défaite contre le pays de Galles (13-20). "Camille a notre confiance à 250%", a insisté jeudi Philippe Saint-André après l’annonce de son XV de départ. "Avec Sébastien Tillous-Borde, ils sont les garants de notre jeu. Il faut arrêter ce mal français, dès qu’il y a une défaite, de brûler le demi d’ouverture. Camille est un grand joueur et un bon buteur même s’il y a des périodes où tu fais gagner ton équipe et des périodes où tu es un petit peu moins bien. Mais on a confiance en ses qualités". Des qualités notamment face aux perches qui, en l’absence de Morgan Parra pour le suppléer, seront épiées.

Camille Lopez (XV de France) joue très gros ce week-end en Italie - 11 mars 2015

Camille Lopez (XV de France) joue très gros ce week-end en Italie - 11 mars 2015Icon Sport

Saint-André: "Camille a notre confiance à 250%"

Satisfaction du mois de novembre, notamment face aux Wallabies (29-26), titularisée lors des trois tests, la charnière Sébastien Tillous-Borde – Camille Lopez est donc recomposée dans l’espoir de retrouver un semblant de clairvoyance. Si l’excellente rentrée de Jules Plisson le week-end dernier face à l’Union Bordeaux Bègles aurait pu faire hésiter PSA, l’envie, le sourire, la grinta affichés par Camille Lopez durant la semaine d’entraînement a définitivement convaincu et rassuré l’encadrement tricolore. Faut-il encore que le natif de Mauléon n’endosse pas seul la conduite du jeu de l’équipe de France. "Il faut lui apporter des solutions", reconnaît le trois-quarts centre Maxime Mermoz. "Pour avoir joué dix dans le passé, si personne ne te parle autour ou qu’il n’y a pas trop d’infos, ça devient vite compliqué. Je vais être essayé d’être le plus clair possible".

Tillous-Borde: "Je suis là pour aider Camille à prendre les bonnes décisions"

Désigné patron avant l’heure des lignes arrières, Camille Lopez concédait dernièrement avoir besoin d’un leader à ses côtés. Un boss, parfaitement incarné par Morgan Parra, susceptible de le soulager à tout moment. "C’est vrai que c’est plus difficile pour lui depuis le début du Tournoi", reconnaît Tillous-Borde. "Mais je suis là pour l’aider à prendre les bonnes décisions, à l’accompagner dans ce qu’il veut faire. On est deux à commander le jeu. Je sais que je peux avoir un rôle important pour l’aider au maximum. Avec le RCT, je suis habitué à annoncer tout le temps. En équipe de France, il y a trois temps de jeu programmés pour pas que les mecs soient perdus et après on joue comme on le sent. Mais si quelque chose ne va pas, je lui dis. On parle rapidement et ça se passe bien". Couvé par son staff, chaperonné par ses coéquipiers, préservé d’obligation face aux médias, Camille Lopez s’avance vers le Stadio Olimpico dans une bulle tranquillisante. Mais une nouvelle contreperformance assombrirait sans doute son avenir tricolore.

Camille Lopez, buteur des Bleus - France Ecosse - 7 février 2015

Camille Lopez, buteur des Bleus - France Ecosse - 7 février 2015Icon Sport

Contenus sponsorisés
0
0