Icon Sport

Tournoi des 6 nations - Les Bleus frappés au cœur par le drame en Argentine

Les Bleus frappés au cœur par le drame en Argentine

Le 10/03/2015 à 15:04Mis à jour Le 10/03/2015 à 15:44

Les joueurs de XV de France ont appris au réveil la terrible nouvelle de l'accident d'hélicoptère en Argentine qui a coûté la vie à dix personnes dont Camille Muffat, Alexis Vastine et Florence Arthaud. Entre tristesse et compassion, les Bleus ont eu une pensée émue pour les victimes.

Le réveil, à Marcoussis comme partout dans l'Hexagone, a été particulièrement violent ce mardi matin. À peine levé, le groupe France a été plongé dans le drame intervenu en Argentine et les dix victimes qu'il a laissées dans son sillage. Sur les coups de 8 heures, la quasi totalité des joueurs, le capitaine Thierry Dusautoir en tête, a exprimé via les réseaux sociaux sa profonde tristesse et ses condoléances pour les familles des victimes.

"On est sous le choc", affirme le talonneur clermontois Benjamin Kayser. "On a envoyé des messages de condoléances aux familles, pas forcément qu'à celles des champions. Pour parler de ces sportifs, c'est vrai que cela touche tout particulièrement car ce sont des personnes qui ont donné leur cœur et leurs tripes pour représenter fièrement la France, ce que nous essayons de faire également. Ce sont vraiment de grands champions, qu'ils reposent en paix" . Tous se sont associés à la peine des proches de Camille Muffat, Alexis Vastine, Florence Arthaud mais également des cinq membres de la production du jeu auquel ils participaient et des deux pilotes argentins.

L'arrière du XV de France, Brice Dulin, a exprimé sa peine concernant l'accident tragique en Argentine

L'arrière du XV de France, Brice Dulin, a exprimé sa peine concernant l'accident tragique en ArgentineIcon Sport

Dulin: "Voir ces personnes jeunes perdre la vie, c'est quelque chose de pesant et d'impensable"

Une peine ressentie d'autant plus intimement par le XV de France qu'elle est liée à la disparition de grandes figures du sport français. Dans le petit cercle que forme ce dernier, les acteurs se connaissent, se croisent et se respectent, comme le confirme le centre Mathieu Bastareaud : "On l'a appris au petit déjeuner. C'est choquant et cela fait toujours de la peine. J'ai pu croiser Camille Muffat car elle était marraine du match Toulon-Clermont cette saison. Quant à Alexis (Vastine, ndlr), nous nous sommes connus quand je jouais au Stade français car il venait souvent voir nos matchs. On s'était rencontré et on avait bien sympathisé. Quand on connaît les personnes, cela touche forcément. On se sent tous un peu impuissant, on se pose des questions et on voit la vie autrement. Cela te force à ne pas regarder uniquement ton nombril et te dire qu'il y a des choses bien plus graves dans la vie que de faire un en-avant ou de perdre un match. Cela doit aussi nous faire réagir sur le terrain. On n'a qu'une seule vie alors tentons" .

Brice Dulin avait rencontré Camille Muffat lors de la Nuit du rugby en octobre dernier. Lui aussi garde un souvenir ému de la championne olympique du 400 mètres nage libre et avoue son émotion : "J'ai eu l'opportunité de croiser Camille Muffat, qui était très gentille et ouverte. On dit que le sport est une grande famille et c'est vrai. On a tous l'occasion de se croiser sur des remises de prix ou autre. On vit les mêmes galères quand on s'entraîne et quand on a des passages à vide. Voir ces personnes jeunes perdre la vie, c'est quelque chose de pesant et d'impensable. On aura toute la semaine pour prendre une décision sur l'hommage que nous allons leur rendre. Toute la France le fera et cela me paraît tout à fait normal" . Dimanche, en Italie, les Bleus devraient porter la marque du deuil et ne manqueront pas, en cas de victoire, de dédier leur succès aux victimes de ce tragique accident.

Contenus sponsorisés