Icon Sport

Tournoi des 6 Nations: L'Italie s'évite la cuillère de bois, l'Ecosse s'en rapproche (19-22)

L'Italie s'évite la cuillère de bois, l'Ecosse s'en rapproche

Le 28/02/2015 à 17:19Mis à jour Le 28/02/2015 à 18:07

Grâce à un essai de pénalité à l'ultime seconde, les Italiens ont décroché leur premier succès du Tournoi 2015 à Murrayfield. L'Ecosse se rapproche de la cuillère de bois(19-22).

Quel exploit des Italiens à Murrayfield qui ont arraché la victoire dans les ultimes secondes (19-22) ! Alors qu’ils semblaient avoir les armes pour l’emporter et qu’ils ont été devant au score pendant toute la partie, les hommes de Vern Cotter ont été battus sur le fil par une Squadra Azzurra pleine d’envie. Les Transalpins évitent la cuillère de bois et peuvent souffler. Côté écossais, ce trophée fictif et peu glorieux n’est plus très loin...

Durant toute la partie, les Ecossais ont semblé en mesure de l’emporter. D’une part parce qu’ils ont rapidement pris l’avantage au score - ils menaient 10-0 après huit minutes de jeu - et d’autre part parce qu’ils paraissaient mieux en place et plus sereins que les Italiens. Sans doute, ne se sont-ils pas assez méfiés de ces Azzurri. Battus par le XV du Chardon lors des trois derniers Tournoi des 6 nations, les hommes de Jacques Brunel avaient à cœur de prendre leur revanche. Les Rouges du jour ont mis longtemps à le comprendre. Pourtant le premier essai marqué par Joshua Furno (10e) sur un maul d’école aurait dû leur mettre la puce à l’oreille. Il n’en a rien été ! Vingt-cinq minutes plus tard, ils se sont fait surprendre par un rebond sur le poteau à la suite d'une tentative de pénalité de Kelly Haimona. Giovanbattista Venditti (37e) a été le premier sur le coup et a offert cinq points à son équipe alors qu’elle tentait d’en inscrire trois par le pied de son demi d’ouverture.

Le pack italien au dessus de la mêlée

Conscients de leurs forces et du manque de réaction de l’Ecosse, les Italiens ont alors compris qu’ils pouvaient gagner leur premier match dans ce Tournoi 2015, à l’extérieur. Revenus à un point avant la pause, il ne manquait pas grand-chose aux coéquipiers de Sergio Parisse pour prendre l’avantage. Malheureusement pour eux, à cause de passes imprécises, d’une pénalité ratée par Tommaso Allan (52e) et de mauvais choix par-ci, par-là, ils étaient encore derrière à la 78e minute. Pire, ils avaient quatre points de retard. Une pénalité ou un drop ne suffisait pas. Mais pour ces Italiens là, cela n’est pas un problème. Tant que l’arbitre n’a pas sifflé la fin du match, la victoire est encore possible.

Les Azzurri ont fait preuve d’une immense force de caractère dans les derniers instants de la rencontre. Ils ont pris l’ascendant sur leurs adversaires du jour et, plus que de les faire douter, ils leur ont enlevé la victoire grâce à un merveilleux travail des avants en mêlée et sur des phases de maul. Les joueurs de la Squadra Azzurra et plus particulièrement ceux du pack ont montré qu’ils avaient de grandes ressources et qu’il fallait compter sur eux. Un avertissement pour leurs futurs adversaires et pour la France qui se déplacera en Italie le 15 mars prochain pour le compte de la quatrième journée du Tournoi des 6 nations 2015.

Contenus sponsorisés