Icon Sport

Tournoi des 6 nations, Irlande: Robbie Henshaw a obtenu les droits de succession de Brian O'Driscoll

Henshaw a obtenu les droits de succession de O'Driscoll
Par AFP

Le 14/03/2015 à 09:43

A 21 ans à peine et du haut de ses huit petites sélections, le jeune Irlandais Robbie Henshaw semble avoir déjà fait ce qu'il fallait pour s'emparer de la succession du légendaire Brian O'Driscoll.

La phase d'essais initiée par le sélectionneur Joe Schmidt n'aura donc pas duré longtemps. Voilà Robbie Henshaw (24 ans, 1,91 m, 100 kg) venu de la modeste province du Connacht, installé au centre du XV du trèfle, à la place longtemps occupée par Brian O'Driscoll, alias "BOD" (133 sélections sous le maillot vert entre 1999 et 2014 et 8 avec les Lions Britanniques). Remplaçant en novembre face à la Georgie, il a depuis débuté les cinq derniers matches. Ceux qui comptent vraiment (Afrique du Sud, Australie, Tournoi). Il a même disputé l'intégralité des trois derniers matches (Italie, France, Angleterre), célébrant son installation par un premier essai contre le XV de la Rose où il mangea la "soupe sur la tête" d'Alex Goode avant d'être désigné "homme du match".

"Robbie est un très très talentueux jeune joueur", disait de lui "BOD" il y a un an dans un éloge en forme d'adoubement officieux. "Il écoute bien et c'est également un super gars. Il a tout ce qu'il faut pour porter l'Irlande pendant de nombreuses années". Reconnu jusque-là pour ses qualités offensives, Henshaw a même impressionné cet hiver en réussissant à canaliser une agressivité défensive naturelle. Plus jeune, à l'entraînement, il avait ainsi envoyé un coéquipier 24 heures en observation à l'hôpital après un plaquage. "Il a beaucoup de qualités: il lit bien le jeu, techniquement il est très bon, il a un bon pied et il est puissant", expliquait encore O'Driscoll. "Défensivement, il a fait un bond depuis 18 mois et comprend mieux les situations. Il aime faire mal à l'adversaire. Il a faim d'aller au contact". Contre l'Angleterre, il a ainsi tout fait mieux que ses partenaires, avec notamment 14 plaquages.

Robbie Henshaw, le centre irlandais

Robbie Henshaw, le centre irlandaisIcon Sport

Admirateur de Tana Umaga

Fidèle à sa province du Connacht avec laquelle il a fait ses débuts pro en septembre 2012 et à laquelle il est lié jusqu'en 2016, Henshaw, qui jouait plus jeune de l'accordéon en famille dans les pubs, a une histoire singulière avec sa sélection, malgré son jeune âge. Sélectionné la première fois en juin 2013, il a attendu plus d'un an qu'on le rappelle avant de faire son retour durant l'automne. Tout proche en 2014, il n'avait en effet pas eu sa chance lors du précédent Tournoi. "J'ai longtemps été le 24e homme et cela m'a donné de la confiance car j'ai vu de l'intérieur comment se passaient les choses", déclarait-il avant le début de l'épreuve pour expliquer sa maturité apparente malgré sa jeunesse. "J'ai constaté que je n'étais pas très loin. J'ai demandé des conseils plusieurs fois à 'BOD' cette saison mais maintenant je compte sur moi-même. Je me sens de mieux en mieux, j'essaie des trucs nouveaux".

"Robbie est un gamin incroyablement sous-évalué", se félicite, sans emphase, Joe Schmidt. "C'est quelqu'un de calme, il est juste là pour faire ce qu'on attend de lui sur le terrain". "Il est plus que spécial", assure pourtant, plus dithyrambique, le grand Ronan O'Gara, ex-demi d'ouverture du XV du Trèfle. "Il y a quelques mois, il y avait sûrement un débat au centre, mais là, on tient un sacré animal. Il adore la dimension physique et il ne se force jamais pour aller au contact. C'est un trait très présent chez lui". "Quand vous franchissez la ligne, il faut être sans pitié", reconnaît Henshaw admirateur dans sa jeunesse du All Black Tana Umaga. "Les gens disent qu'ils voient cette qualité en moi alors qu'en dehors du terrain je suis parfois timide".

Robbie Henshaw (Irlande) face à l'Italie - Tournoi 2015

Robbie Henshaw (Irlande) face à l'Italie - Tournoi 2015Icon Sport

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0