Icon Sport

Tournoi des 6 nations - Guy Novès: "On se doit d'aider le XV de France à tirer le meilleur"

Novès: "On se doit d'aider le XV de France à tirer le meilleur"

Le 23/02/2015 à 14:14

Le manager de Toulouse, Guy Novès, a tenu à apporter son soutien au XV de France et espère que les critiques à son encontre vont cesser.

Avant d’affronter le pays de Galles, êtes-vous inquiet pour les Bleus qui n’ont jamais battu cette équipe sous le mandat de Philippe Saint-André ?

Guy NOVES: Je ne suis pas inquiet par rapport à ça. On prépare une Coupe du monde sur quatre ans. On a déjà dit énormément de choses désagréables sur l’ancien staff, celui de Lièvremont, et ils ont failli être champion du monde. Il faut être pragmatique, tolérant et laisser cette équipe de France travailler. On est dans la dernière ligne droite et je ne vois pas l’intérêt de ne pas les soutenir.

Ils ont donc surtout besoin de soutien selon vous ?

G.N: J’ai la sensation qu’il faut laisser cette équipe de France jouer sans pression. A force de dire que nous sommes perpétuellement inquiets, on rajoute de la pression. Ce sont les médias qui finalement scient la branche de l’équipe de France. Il faut que les joueurs jouent libérés pour exploiter leurs qualités.

Mais les sportifs de haut-niveau ne sont-ils pas hermétiques à toutes ces critiques ?

G.N: Cela s’appelle du harcèlement et cela est puni par la loi. Quand on répète les choses de façon systématique, même quand on protège les joueurs, cela devient fatiguant.

" Je rappelle qu’aucun staff n’a été plus critiqué que celui de Lièvremont et qu’au final il a failli être champion du monde"

Le statut de l’équipe de France ne lui impose-t-il pas des résultats plus éloquents que ses dernières sorties ?

G.N: Moi, ce qui me sidère, c’est la façon dont on présente une victoire et une défaite. Par exemple, quand le TFC, qui est à deux points de la relégation, prend trois buts à Paris (1-3 en L1), je lis des choses positives sur leur prestation le lendemain dans le journal. Quand le Stade tgagne de trois points à Castres et de trois points face au LOU on dit "ce sont des gagne-petit"… Ça c’est du harcèlement. On sent que politiquement, il y a une façon différente d’aborder les choses. Le statut dont vous parlez mériterait plus de respect. Normalement dans la vie on récolte les fruits de son travail et non pas l’inverse. Que se soit pour l’équipe de France ou pour le club en général il y a plusieurs façons de présenter les choses.

Le bilan du XV de France est tout de même médiocre, non ?

G.N: Je n’ai pas à dire s’il est médiocre ou pas. Cela ne me regarde pas. Je dis juste, et je le pense très sincèrement, qu’ils sont dans la dernière ligne droite et qu’après les avoir accompagné pendant trois ans et demi, on se doit de les aider à tirer le meilleur. Je rappelle encore une fois qu’aucun staff n’a été plus critiqué que celui de Lièvremont et qu’au final ils ont failli être champions du monde. Quand je vois le résultat final, je me dis que tous ceux qui les ont critiqué auraient dû se taire.

Guy Novès, manager du Stade toulousain, défend le XV de France

Guy Novès, manager du Stade toulousain, défend le XV de FranceIcon Sport

Contenus sponsorisés