Icon Sport

XV de France - Guy Novès: "Trois ans que l’équipe de France ne nous régale pas…"

Novès: "Trois ans que l’équipe de France ne nous régale pas…"

Le 10/03/2014 à 13:52Mis à jour Le 10/03/2014 à 22:24

Le manager de Toulouse, Guy Novès, avoue "rester sur sa faim" quant aux prestations des Bleus. "Il y a des choses évidentes qui nous interpellent", lâche-t-il.

Quel est votre sentiment sur la dernière prestation des Bleus face à l’Ecosse ?

G.N: C’est le sentiment général c'est-à-dire que l’on est évidemment déçu de la prestation et du contenu, mais heureux de la victoire. Cela nous permet de conserver l’espoir de remporter le Tournoi, ce qui n’est pas rien tout de même.

Faut-il être inquiet pour cette équipe de France dans la perspective de la prochaine Coupe du monde ?

G.N: Personnellement, je ne suis pas plus inquiet aujourd’hui qu’hier. Il faut rester prudent dans l’analyse de la situation même si cela fait trois ans que l’équipe de France ne nous régale pas. Entre les matches non aboutis, les défaites et les turnovers des uns et des autres, on reste évidemment sur notre faim mais cela ne veut pas dire que la France ne sera pas championne du monde. Après, il y a des choses évidentes qui nous interpellent et on peut penser que l’ensemble du staff doit avoir mal à la tête en ce moment.

A quelles choses évidentes faites-vous allusion ?

G.N: Comme tout le monde: le trop peu d’intention de jeu, une conquête un peu défaillante pour X raisons et en conséquence logique le minimum de ballons joués. En disant cela, je me remets aussi en question car cela a pu aussi nous arriver au Stade toulousain de faire ce genre de match. L’équipe de France a maintenant une semaine pour rectifier le tir en attendant des jours meilleurs.

" En terme de spectacle, les Irlandais sont plus efficaces en ce moment"

Face, justement, à une très joueuse équipe d’Irlande…

G.N: Ouais, ouais… mais l’équipe d’Irlande n’a jamais été championne du monde. Il faut remettre les choses en place. Ils sont souvent très bons pendant un certain temps mais quand les Coupes du monde arrivent… Les Français, eux, sont souvent arrivés en demi-finale ou en finale. Il faut arrêter de bader même si c’est sûr qu’en terme de plaisir et de spectacle, les Irlandais sont plus efficaces en ce moment.

Vous vous étiez ému de la mise au ban de Picamoles. Votre avis sur son rappel par le staff tricolore ?

G.N: J’avais aussi dit qu’il serait rappelé et que l’on ne pourrait pas s’en passer pour la Coupe du monde. Si l’équipe de France avait gagné en produisant du spectacle peut-être que l’on ne l’aurait pas rappelé. Le fait d’être dans une sorte d’impasse en termes de jeu fait que l’on a besoin de lui. Il fait partie de ces joueurs capables de provoquer quelque chose.

Un dernier mot sur le Stade toulousain qui a repris l’entraînement ce matin…

G.N: Le travail reprend progressivement en attendant d’avoir l’ensemble de notre effectif. Nous ne sommes pas encore dans la situation idéale car il nous manque encore les internationaux. Après il faudra aussi gérer la fameuse semaine de vacances que nous devrons donner aux joueurs qui ont participé au Tournoi. Il ne faut pas dire que c’est un doublon mais on devra quand même se priver volontairement de certains (ironique).

Guy NOVES - biarritz toulouse - 15 février 2014

Guy NOVES - biarritz toulouse - 15 février 2014Icon Sport

Contenus sponsorisés
0
0