Rugbyrama

Tournoi des 6 nations 2014, Galles-France, LES DUELS DU MATCH - Picamoles-Faletau, les bulldozers

Picamoles-Faletau, les bulldozers

Le 21/02/2014 à 12:14Mis à jour Le 21/02/2014 à 18:01

Le choc des puissants troisième ligne Picamoles-Faletau, les arrières de poche Dulin-Halfpenny ou encore les paires de centres... Les duels de Galles-France.

Le troisième match du Tournoi des six nations oppose vendredi deux savants amalgames de talents issus de diverses générations: le pays de Galles, double tenant du titre installé sur la scène continentale, et un XV de France renouvelé qui veut s'y affirmer.

  • En première ligne, technique et expérience

L'affiche du Millennium Stadium opposera les premières lignes parmi les plus expérimentées du continent entre les Gallois Gethin Jenkins (33 ans, 102 sélections), Richard Hibbard (30 ans, 28 sélections) et Adam Jones (32 ans, 91 sélections) et les Français Thomas Domingo (28 ans, 30 sélections), Dimitri Szarzewski (31 ans, 77 sélections) et Nicolas Mas (33 ans, 68 sélections). Les Bleus, quelque peu mis à mal en mêlée par les Italiens il y a quinze jours, voudront restaurer leur fierté sur ce point fort historique qui l'a souvent mené au succès. Le banc français, un peu plus vert, avec Yannick Forestier (10 sélections), Brice Mach (aucune sélection) et Vincent Debaty (20 sélections), aura un rôle déterminant à jouer.

Dimitri Szarzewski - france angleterre -1 février 2014

Dimitri Szarzewski - france angleterre -1 février 2014

  • Picamoles - Faletau, les bulldozers

Les deux n°8 sont les atouts de puissance indispensables à leur équipes. Avec ses 118 kg, Louis Picamoles (28 ans, 40 sélections) marque ses adversaires de ses percussions et met régulièrement son équipe dans l'avancée. "Ils auront certainement travaillé leurs mauls et leur mêlée et c'est souvent lui qui se détache de ces phases de conquête pour aller casser la ligne", pointe l'entraîneur de la défense galloise, Shaun Edwards, qui a clairement ciblé la menace. Lui aussi grand perforateur, Taulupe Faletau (1,88 m, 110 kg) s'illustre par son abattage en défense, avec un goût prononcé pour les plaquages hérité de ses origines tonguiennes. En juin, le joueur de 23 ans (31 sélections) avait notamment été préféré à l'Irlandais Jamie Heaslip lors de la dernière victoire décisive des Lions britanniques en Australie.

Toby Faletau - galles angleterre - 25 fevrier 2012

Toby Faletau - galles angleterre - 25 fevrier 2012Icon Sport

  • Fofana/Bastareaud - Roberts/North: centre névralgique

La bataille du milieu de terrain, point névralgique du jeu prôné par les deux entraîneurs Philippe Saint-André et Warren Gatland, s'annonce décisive. Après les blessures de Jonathan Davies et Scott Williams, Gatland a choisi de remplacer au centre l'ailier phénomène George North (1,93 m, 108 kg) aux côtés de Jamie Roberts (1,93 m, 110 kg) dans une impressionnante combinaison de vitesse et puissance opposée aux 93 kg à Wesley Fofana et 125 kg pour Mathieu Bastareaud. Même s'il n'est pas centre de formation, North (21 ans, 37 sélections) est habitué à venir se proposer dans la ligne quand il joue sur l'aile et possède un certain bagage technique au poste. Mais il trouvera face à lui un Wesley Fofana en pleine ascension, mondialement reconnu et redouté. Les deux Gallois viendront également sans aucun doute tester l'épaule droite de Mathieu Bastareaud soignée cette semaine après avoir été touchée le week-end dernier en Top 14.

Wesley Fofana - france afrique du sud - 23 novembre 2013

Wesley Fofana - france afrique du sud - 23 novembre 2013

  • Halfpenny-Dulin, petits mais précieux

Les deux "arrières de poche" gauchers Leigh Halfpenny (1,78 m, 85 kg) et Brice Dulin (1,76 m, 83 kg) sont un défi aux massifs gabarits modernes, mais ils n'en sont pas moins incontournables en sélection. Leigh Halfpenny (25 ans, 50 sélections) sort d'une saison étincelante où son assurance dans le jeu comme dans les tirs au but a porté la sélection galloise vers son deuxième titre dans le Tournoi et les Lions britanniques et irlandais dans leur série victorieuse en Australie. Brice Dulin (23 ans, 12 sélections) ne bute pas et possède moins d'expérience - il dispute son premier Tournoi - mais son centre de gravité bas, sa vision du jeu et ses appuis en font un relanceur hors pair, excellent créateur dans les phases de transition entre défense et attaque.

Leigh Halfpenny - pays de galles - 15 juin 2013

Leigh Halfpenny - pays de galles - 15 juin 2013Icon Sport

Contenus sponsorisés