6 nations, Statistiques - Galles-France (27-6) - Les Bleus n'ont pas su quoi faire du ballon

Les Bleus n'ont pas su quoi faire du ballon

Le 21/02/2014 à 23:53Mis à jour Le 22/02/2014 à 00:08

Plus de passes, plus de courses, les Français ont parcouru plus de mètres ballon en mains que leurs adversaires. Mais ils n'ont jamais su quoi faire du ballon.

Avec vingt et un points d'écart, victoire incontestée et incontestable du pays de Galles ce vendredi soir face à la France (27-6). Une telle différence laisserait à penser que les Bleus sont complètement passés à côté de leur match. Et pourtant. Ils ont fait la course en tête dans bien des secteurs. Supérieurs dans la possession (51%) et la domination territoriale (57%), les Bleus ont pris largement le dessus sur les Gallois en deuxième période (69% de domination territoriale pendant la seconde partie de la rencontre).

Tout aussi hallucinant au vu du score final, les coéquipiers de Pascal Papé ont parcouru 372 mètres ballon en mains, quasiment deux fois plus que les Gallois ! Mais jamais les Français n'ont concrétisé leurs percées, ne sachant que faire du ballon. 21 passes après contact (contre 4 pour les Gallois), en vain. Les Bleus n'ont jamais proposé de solutions et n'ont pas marqué d'essai. Les hommes de Philippe Saint-André pourraient également se féliciter du nombre de défenseurs battus, 26 au total, quand les Gallois n'en battaient que huit. Mais ils ont reculé, encore, subissant la puissance du XV du Poireau. La qualité prime à la quantité.

S'il a choisi de jouer un maximum de ballons à la main, le XV de France n'a jamais réussi à prendre en défaut ses adversaires. Sous pression galloise, les Français ont concédé 23 turnovers, preuve de la puissance des coéquipiers de Sam Warburton. En somme, si les Tricolores ont enchaîné les passes (137), ils ne sont jamais parvenus à jouer dans la continuité. Si leur domination étaient supérieure, ils ont cruellement manqué d'efficacité. Les statistiques en mêlée sont sans appel. 33.3% de réussite dans ce secteur pour les Bleus... Reste alors la satisfaction de la touche française (91.7% de réussite), même si cela reste toujours en deçà des hommes de Warren Gatland (93.8%). Tout ça pour ça. Imprécis, les Bleus ont laissé échapper leurs ballons et avec, les espoirs d'une nouvelle ère.

Galles-France - Statistiques
Contenus sponsorisés