Icon Sport

2e journée Tournoi des 6 nations 2014 - Ecosse-Angleterre (0-20) - Les Anglais étaient au-dessus

Les Anglais étaient au-dessus

Le 08/02/2014 à 19:46Mis à jour Le 08/02/2014 à 20:12

Battus à Paris la semaine dernière, les Anglais n'ont pas laissé la moindre chance aux Ecossais à Edimbourg. Il y avait clairement une classe d'écart (0-20).

Il a fallu trois minutes avant d'entendre un premier "Swing Low, Sweet Chariot" résonner à Murrayfield. Dans ces conditions, pas difficile d'imaginer quelle sélection a mis la main sur cette rencontre comptant pour la deuxième journée du tournoi 2014. A Edimbourg, les Anglais, calmement, ont vite pris le pas sur une faible formation écossaise, pour finalement s'imposer 20-0, grâce à deux essais de leurs arrières. Le score aurait même pu être bien plus large sans de nombreux ballons gaspillés, entre en-avants et mauvais choix en attaque. Qu'importe, au classement de ce Tournoi, les hommes de Stuart Lancaster se rassurent en prenant leurs premiers points, une semaine après leur courte défaite au Stade de France (26-24) où ils avaient déjà pêché dans la finition.

Les joueurs du XV de la Rose auraient largement pu tuer la rencontre dès la première période, sans les échecs au pied de leur buteur Owen Farrell ou leurs trop nombreuses imprécisions en phases d'attaque, preuve d'un manque criant de réalisme. Pourtant, les Anglais ont dominé de la tête et des épaules ce match, tant dans l'engagement physique que dans la vitesse d'éxécution. Profitant d'une charnière bien plus agitée, et plus à l'aise au pied, ils sont offerts les plus franches actions. Obtenant assez vite leurs premières pénalités, c'est par un drop de Care (6e), toujours aussi inspiré ce samedi, qu'ils ont ouvert le score.

Dominateurs, mais en manque criant de réalisme

Disposant de la possession et l'occupation pour eux, les hommes de Stuart Lancaster ont plus franchement concrétisé leur domination moins de dix minutes plus tard. Sur un ballon porté de leurs avants à la sortie d'une touche, le cuir était vite écarté par le demi de mêlée anglais qui, à la faveur d'une sautée, trouvait son centre. Burrell, bien lancé, n'avait plus qu'à filer à dame (0-10, 16e). Basés sur une solide conquête, les joueurs du XV de la Rose n'ont jamais cessé de déployer du jeu derrière, mais en vain, à l'image de cet essai quasiment tout fait après une superbe percée de Farrell (40e), avortée par un Burrell mal placé et rattrapé à un mètre de l'en-but.

Les Ecossais, pour leur part, ont paru en difficulté dans tous les secteurs. Indisciplinés dans les regroupements, mangés en conquête, perdus en touche, ils sont également restés incapables de se montrer dangereux en attaque, malgré de bonnes intentions affichées pendant de brèves minutes, vite avortées par les Anglais, plus agressifs et solides en défense. Ces derniers, parfois en manque de concentration, ont logiquement alourdi le score à la 58e, sur un essai de Brown, après une percée de Nowell, venu épauler une belle action sur l'aile gauche. Malgré cette bonne activité, les joueurs du XV de la Rose n'ont pas pour autant réussi à franchir de nouveau l'en-but, ce pourquoi ils ont, pourtant, fait souvent le plus difficile au préalable. Et ce qu'ils devront gommer face aux Irlandais, le 22 février prochain, dans un match qui s'annonce bien plus difficile.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0