Icon Sport

La grogne des supporters

Bleus : La grogne des supporters
Par Rugbyrama

Le 12/02/2012 à 12:28Mis à jour Le 12/02/2012 à 12:35

Le report du match entre la France et l’Irlande samedi soir a entraîné une grosse colère de la part du public du Stade de France, venu en masse malgré un froid polaire. L’annonce officielle du speaker a été accompagnée d’une énorme bronca. Les supporters n’hésitent pas à évoquer "un scandale".

Plus de 79000 personnes avaient bravé le froid pour assister à la rencontre France-Irlande samedi soir. Ces courageux de l’extrême s’attendaient à voir les hommes de Saint-André combattre pour décrocher une deuxième victoire dans le Tournoi des 6 nations 2012. Tout juste ont-ils eu le temps d’apercevoir leurs idoles s’échauffer durant trois-quarts d’heure. Car, quelques secondes avant l’heure du coup d’envoi théorique, le speaker du Stade de France évoquait l’hypothèse d’un report du match. Quelques minutes plus tard, Christine Connolly, représentante du Comité des six nations, l’officialisait, en raison d’un terrain partiellement gelé. Stupeur générale. "Gardez vos billets. Ils seront valables lors du prochain rendez-vous entre la France et l’Irlande", ont-il pu également entendre. Bronca immédiate. Ni le discours du capitaine français Thierry Dusautoir, ni la sortie des joueurs des deux camps pour féliciter les supporters n’a pu atténuer leur déception. Et surtout leur colère.

Un couple irlandais a dépensé 2000 euros pour venir

"C'est scandaleux. Comment les organisateurs expliquent ça ? Ils savaient depuis longtemps qu'il allait faire très froid", s’indigne un supporter habitant Paris. "Le plus dur, c'est de regarder Italie-Angleterre qui s'est joué à Rome dans l'après-midi avec de la neige sur le terrain. Là, on a une pelouse verte et on ne peut pas jouer !", ironise un autre. "On va leur envoyer nos billets de train pour qu'ils nous remboursent". En effet, ils sont nombreux à être venus des quatre coins de l’Hexagone. Et ils ne sont pas sûrs d’être disponibles lors de la date du report du match. Les frais engagés par certains s’avèrent même élevés.

Et que dire pour les supporters irlandais ? "C'est choquant et vraiment décevant", a pesté un couple qui a déboursé près de 2000 euros pour venir depuis Sacramento en Californie. "Cela fait plusieurs jours qu'on est là et il fait froid, les organisateurs le savaient et ils auraient dû agir en conséquence !", grogne une fan du XV du Trèfle. "Maintenant, on n'a plus qu'à trouver un pub et aller boire !". Histoire d’avaler une pilule qui aura bien du mal à passer.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés