AFP

Coup de gueule de Camou

Le coup de gueule de Pierre Camou
Par Rugbyrama

Le 11/02/2012 à 22:13Mis à jour Le 12/02/2012 à 00:25

Le président de la FFR Pierre Camou a fait savoir qu'il n'avait pas du tout apprécié la décision de l'arbitre anglais Dave Pearson de reporter au dernier moment la rencontre au Stade de France entre la France et l'Irlande. Il a aussi eu une pensée pour les 79000 personnes qui s'étaient déplacées.

Le président de la Fédération Française de Rugby a tenu à se présenter à la presse après l'annulation de la rencontre France-Irlande, et Pierre Camou a eu du mal à masquer sa colère. Sa colère contre la décision de Dave Pearson, l'arbitre anglais de la rencontre, de ne pas jouer le match. "Je vais essayer d'être calme, a-t-il déclaré. Mais je voulais marquer mon regret, pour ne pas dire mon désappointement de ne pas voir jouer ce match. La Stade de France et la fédération avaient pris toutes les précautions nécessaires, comme celle d'engager un météorologue spécialement cette semaine pour prévenir tout risque d'annulation. Je pense que M. l'arbitre qui a décidé de ne pas s'exprimer ce samedi soir, était au courant des conditions dans lesquelles le match serait joué. Il est venu hier, puis à nouveau à 19h. L'argument de la sécurité à 20 heures me parait difficilement recevable".

Puis le président Camou, tout en précisant qu'il n'avait aucun pouvoir de décision sur la programmation des matchs du Tournoi des VI Nations - l'autorité du Comité des VI Nations - s'est ensuite adressé aux supporters français qui s'étaient déplacés nombreux pour assister à France-Irlande ce samedi soir. "J'ai œuvré de tout mon poids pour que le match ne soit pas reprogrammé plus tôt dans l'après-midi. Parce que je pense aux supporters, à tous le supporters de Navarre qui ont acheté un billet pour un spectacle précis, à une heure précise. C'est un contrat que j'ai avec des gens qui se sont venus de loin et ont programmé leur déplacement pour un match prévu à 21 heures".

"Deçu, pour ne pas dire autre chose"

Devant les conditions climatiques qui sévissent en France ces derniers jours, la Fédération a fait annuler toutes le compétitions fédérales jouées sur son sol. Pourtant Pierre Camou a fait remarquer que des matchs ont eu lieu aujourd'hui: les moins de 20 ans à Grenoble, les Féminines à Pau. "Il y a eu un match à Clermont. Un autre à Rome sous la neige. Je regrette profondément la décision qui a été prise. Je suis profondément déçu, pour ne pas dire autre chose".

Face à la colère contenu de Pierre Camou la voix de Christine Connelly du Comité des VI Nations portait bien peu. Simplement la commissaire a-t-elle précisé que la rencontre serait reportée dans un week-end libre, "soit la semaine prochaine, soit dans trois semaines. Nous invitons tous les spectateurs présents ce soir à garder leur billet qui sera valable lors de la reprogrammation". Des spectateurs qui doivent ce samedi soir être dans le même état que le président de la Fédération: en colère.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0