Icon Sport

Bleus : Service "mini-malt

Service "mini-malt" pour les Bleus
Par Rugbyrama

Le 05/02/2011 à 15:31Mis à jour Le 05/02/2011 à 19:52

La France s'est imposée (34-21) ce samedi à l'occasion de la première journée du Tournoi des 6 Nations 2011. Si les Français ont inscrit quatre essais et ont assuré l'essentiel sur le plan offensif, ils se sont montrés trop fébriles en défense, comme en témoignent les trois essais écossais.

Le XV de France se savait très attendu lors de ce match d'ouverture du Tournoi des 6 Nations. Les Bleus n'ont pas manqué leur entrée dans cette compétition en s'imposant devant l'Ecosse. Un succès rendu obligatoire par les résultats catastrophiques enregistrés depuis le mois de juin dernier. Les Bleus, en recherche de confiance et de certitudes, n'ont pas tremblé face à un XV du Chardon annoncé en pleine progression grâce notamment à un essai de Maxime Médard, très en vue pour son retour en sélection, dès la 3e minute sur le premier ballon de récupération tricolore. Un contre bienfaiteur pour évacuer le stress inhérent à cette première sortie depuis l'ouragan australien.

Les Bleus en contre

Une avance au score certainement salvatrice pour éviter de douter dans un début de rencontre où les Ecossais monopolisaient le ballon en multipliant les temps de jeu. Privés de munitions, les Français s'appliquaient à défendre sans faire de fautes et à prendre le dessus en mêlée fermée. L'essai de pénalité accordé par l'arbitre Wayne Barnes juste avant la demi-heure de jeu ne souffrait d'aucune contestation.

La pression défensive des français devenait leur principale arme. Elle offrait quelques opportunités sur des ballons de récupération ou de relance. Des initiatives particulièrement bien orchestrées par François Trinh-Duc. A trois reprises (16e, 25e, 38e), les joueurs de Marc Lièvremont trouvaient des espaces mais se montraient imprécis au moment de conclure des mouvements prometteurs. Certainement fatigués par leur volonté de ne pas se séparer du ballon et la domination du pack tricolore, les Ecossais souffraient pendant le deuxième acte. Harinordoquy et Traille se trouvaient à la conclusion de deux nouveaux contres pour alourdir la marque et assurait la victoire française.

Une défense à soigner

Mais la fin de rencontre n'était pourtant pas à sens unique, à cause notamment d'un cruel relâchement des Bleus en défense. Profitant de deux plaquages manquées, les hommes d'Andy Robinson inscrivaient deux essais avec une incroyable facilité par Kelly Brown et Sean Lamont. Des errances sur le premier rideau qui rappelaient que le XV de France est malgré tout en phase de convalescence. Mais la confiance née de ce premier succès en 2011 est un pas important dans la reconstruction d'une équipe qui sait tout de même qu'elle devra encore élever son niveau de jeu face aux nations qui prétendent à la victoire finale dans ce Tournoi des 6 Nations.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0