Icon Sport

Flannery : Tournoi fini

Tournoi terminé pour Flannery
Par Rugbyrama

Le 17/02/2010 à 14:03Mis à jour

Le talonneur de l'Irlande Jerry Flannery, qui comparaissait devant une commission de discipline indépendante du Tournoi des 6 Nations ce mercredi, a écopé de six semaines de suspension. Ceci signifie qu'il ne rejouera plus d'ici la fin de la compétition... A moins qu'il ne décide de faire appel.

Pour Jerry Flannery (31 ans, 36 sélections), le Tournoi des 6 Nations 2010 est fini. Et pourtant, la sanction dont il a écopé paraît clémente. En effet, après avoir été cité à comparaître devant la commission de discipline indépendante du Tournoi des 6 Nations pour son coup de pied sur Alexis Palisson à la 23e minute du match France-Irlande, le talonneur des Verts risquait une suspension de 4 à 52 semaines. Il faut dire que les images ne plaidaient pas en la faveur du joueur du Munster. Son geste sur l’ailier briviste était volontaire et surtout asséné alors que le jeu était arrêté. Voilà pourquoi la sanction aurait pu être lourde, très lourde même, en ces temps d’extrême sévérité, surtout que Flannery présentait, à l’instar de David Attoub il y a quelques semaines, un profil de récidiviste. Il avait ainsi été suspendu en janvier 2008 pour avoir marché sur la tête du Clermontois Julien Bonnaire lors de la cinquième journée de Coupe d'Europe. En écopant de six semaines, il peut donc s’estimer heureux.

Le joueur sera requalifié à partir du 29 mars. Le dernier match du Tournoi irlandais contre l’Ecosse étant programmé le 20 mars, le talonneur ne portera pas le maillot du Trèfle avant la prochaine tournée estivale. Il ratera également une journée de Ligue celte, le 26 mars prochain, contre Glasgow. Mais signe du destin, il effectuera son retour à la compétition le 3 avril prochain pour le choc irlandais entre sa province du Munster et le champion d’Europe en titre, le Leinster. A noter que Jerry Flannery pourra également être aligné le 10 avril, lors du quart de finale de Coupe d’Europe, contre les Northampton Saints.

Flannery, spécialiste de la défense

La décision risque en tout cas de faire grincer quelques dents en France. Pourquoi si peu de sévérité à l’encontre de l’Irlandais ? En effet, son geste avait entraîné la sortie sur blessure d’Alexis Palisson : le jeune Briviste souffre à ce jour d’une contusion au genou et pourrait d’ailleurs déclarer forfait pour le prochain match des Bleus au pays de Galles. Certains feront remarquer que Stephen Ferris, la victime de la double fourchette des Parisiens Julien Dupuy et David Attoub, était resté sur la pelouse… Dans son communiqué, la Commission de discipline, dirigée par le Gallois Roger Morris, indique que Jerry Flannery a écopé de la "sanction moyenne" selon l’IRB pour ce genre de geste, indiquant qu'il était "irréfléchi plus qu'intentionnel". Or, la sanction moyenne est normalement de huit semaines !

Toujours selon le communiqué, le joueur lui-même, qui plaidait coupable, "a reconnu que sa faute méritait un carton rouge" et qu’il "ressentait des remords pour la blessure causée à Alexis Palisson". Une défense qui a peut-être permis d’alléger la punition qui lui a été infligée. Décidément, le talonneur irlandais sait charmer son auditoire. Lors de sa première citation en janvier 2008, il avait réussi, en appel, à faire ramener la peine de huit à quatre semaines. Sachant qu'aujourd'hui, il peut encore réaliser le même genre de prouesse s'il décide à nouveau de faire appel…

Contenus sponsorisés