Icon Sport

Les Bleuets poursuivent leur marche en avant en dominant l’Écosse

Les Bleuets poursuivent leur marche en avant en dominant l’Écosse

Le 07/07/2021 à 19:56Mis à jour Le 07/07/2021 à 20:25

6 NATIONS U20 - Troisième victoire consécutive pour la France, qui est venue à bout de l’Écosse à l’Arms Park de Cardiff (45-21). Les Bleuets, vite réduits à 14, sont parvenus à décrocher le point de bonus offensif. Tout reste possible avant le dernier match face à l’Irlande.

C’est une troisième victoire en quatre matchs que les joueurs de Philippe Boher sont allés chercher ce mercredi face à l’Écosse. Et les Bleuets auraient pu se rendre la tâche encore plus facile dans ce quatrième match du Tournoi 2021 s’ils n’avaient pas fait preuve d’indiscipline, et ce alors qu’ils donnaient la sensation de maitriser les débats. Pour preuve, l’expulsion de l’ailier Enzo Reybier pour un plaquage à retournement qui a forcément libéré des espaces, et donné moins de solutions sur le plan offensif (25e).

On ne limitera cependant pas la prestation française à ce fait de match, bien au contraire. On retiendra de suite l’énorme prestation de la mêlée, dominatrice d’un bout à l’autre de la rencontre. C’est d’ailleurs après un travail du pack que Léo Barré est venu marquer le quatrième essai des siens, synonyme de point de bonus offensif (37e, 31-7). Par contre, on notera cette difficulté sur la défense des mauls, avec pour preuve les trois essais concédés, tous suite à cette phase de jeu. Le talonneur Patrick Harrison s’est ainsi régalé, signant un doublé (27e et 40e+1), tandis qu’Ollie Leatherbarrow s’est aussi montré décisif (46e).

Six essais marqués par les Bleuets

Sur le plan offensif, cette équipe de France a réussi à marquer à six reprises, ce qui montre une fois de plus de belles qualités de finition. Un manque – parfois – de cohésion a peut-être empêché que l’addition ne soit encore plus lourde pour l’adversaire. Mais il n’a pas toujours été très facile de remettre du rythme dans un duel haché, entrecoupé par les fautes et les en-avants écossais. Et aussi à cause du vent en seconde période qui a handicapé l’équipe dans ses sorties de camp. Il y a tout de même de quoi avoir le sourire car cette victoire importante permet de conserver des chances de succès dans le Tournoi.

Pour ce qui est des réalisations, Maxime Baudonne a justifié son statut d’homme du match d’un doublé, en prenant un intervalle après une belle séquence dans les 22m (3e), puis en ramassant un ballon à plus de 20m après une chevauchée de Debaes (68e). L’ouvreur a été décisif également sur l’essai d’Enzo Reybier, réalisant une transversale au pied permettant le décalage (11e). Puis on ajoutera donc l’essai de Barré (37e), et ces deux essais de pénalité après un ballon porté (18e) et suite à un en-avant volontaire (66e).

Le film du match

Contenus sponsorisés