Midi Olympique

6 Nations U20 2019 - Les notes des Bleuets : Sacha Zegueur et Kylian Géraci dans tous les états

Les notes des Bleuets : Zegueur et Géraci dans tous les états
Par Midi Olympique

Le 04/02/2019 à 09:03Mis à jour Le 04/02/2019 à 09:04

TOURNOI DES 6 NATIONS U20 2019 - Les champions du monde moins de 20 ans n'ont pas manqué leur entrée dans le Tournoi des 6 Nations face aux Gallois. Au cour de cette rencontre, si Jordan Joseph n'a pas été en grande réussite, Sacha Zegueur et Kilian Géraci ont brillé... Avant de connaître de tristes sorts.

15. Alexandre De Nardi : 7/10

Si peu d'intervalles se sont ouverts face à lui, il fut une des satisfactions de cette rencontre. Impeccable sous les ballons hauts, le Montois a rassuré son équipe et donc tenu son rôle avec autorité. Et dès qu'il en avait la moindre occasion, il s'est montré tranchant et a essayé de semer le doute dans la défense galloise. Des choix de jeu qui ont permis de débloquer certaines situations et de montrer que l'intéressé pouvait s'imposer comme le successeur de Clément Laporte au sein des moins de 20 ans.

14. Vincent Pinto : 6,5/10

A l'image de Lebel sur l'autre aile, il n'a pas ménagé ses efforts pour venir offrir des opportunités à ses coéquipiers. Très disponible, il a donc été généreux et explosif sur ses prises de balle. Pour autant, les espaces n'étaient pas nombreux devant le Palois, ce qui ne l'a pas découragé. Finalement, son dynamisme a été récompensé à la toute dernière minute, avec une course folle le long de la ligne de touche et un essai qui a délivré les Bleuets, assurant un point de bonus offensif.

13. Arthur Vincent : 7/10

Nommé capitaine de ce groupe durant la semaine, il a été le leader tant attendu par le staff des Bleuets. Très en vue avec Montpellier ces dernières semaines, il a montré qu'il était en grande forme actuellement. Pas d'immenses envolées à mettre à son actif (il faut dire qu'il était très surveillé) mais il a toujours joué juste et su servir ses partenaires dans le bon tempo. Ceci en plus de s'imposer comme un régulateur défensif essentiel, ce qui devrait s'avérer primordial pour la suite de la compétition.

12. Julien Delbouis : 6,5/10

Le Parisien est un sacré perforateur au centre de l'attaque et donc l'un des meilleurs franchisseurs de ce groupe grâce à un physique impressionnant. Il l'a eu plusieurs fois l'occasion de le démontrer, en déchirant le rideau gallois ou le fixant parfaitement quand il arrivait lancé et était servi à hauteur. S'il doit trouver encore un peu plus de justesse et de repères dans son association avec Vincent, ce premier match est encourageant pour lui.

11. Matthis Lebel : 6,5/10

Extrêmement actif, il a souvent déserté son aile gauche pour venir se proposer aux quatre coins du terrain. En ce sens, il fut en permanence une solution intéressante pour les attaquants français. Il n'a d'ailleurs jamais souffert à l'impact et a toujours su trouver de l'avancée au cœur de la muraille galloise. Au-delà, le Toulousain a prouvé qu'il restait un finisseur hors pair en concluant un beau mouvement à la 40e minute, bien servi par Zegueur en bout de ligne.

10. Louis Carbonel : 6/10

Le Toulonnais a quelquefois été en difficulté lors de la première demi-heure, notamment quand il a été contré dans son propre en-but, ce qui a failli coûter un essai. Alors moins influent qu'à son habitude, il est peu à peu monté en puissance pour redevenir le patron du jeu des Bleuets. Inspiré à la main, il a su alterner pour créer le danger. Mais c'est surtout au pied qu'il est avéré très précieux. En inscrivant deux transformations en coin avant la pause, il a notamment permis aux siens de compter une avance confortable.

9. Quentin Delord : 7/10

S'il a connu un peu de déchet, notamment sur des gestes audacieux comme sa chistéra à l'entrée des 22 mètres adverses en deuxième mi-temps, le demi de mêlée a été un vrai dynamiseur. Capable de coller au ballon et de mettre de la vitesse dans les séquences françaises, il est un poison pour les défenses adverses. Certes, il devra parfois se montrer plus précieux en termes de gestion mais a su se montrer précieux au pied en trouvant de jolies touches derrière les regroupements alors que son équipe était sous pression.

7. Sacha Zegueur : 8,5/10

Pendant 77 minutes, il a été le meilleur joueur sur le terrain. Avant le très dommageable carton rouge reçu sur un plaquage cathédrale à la 77e, le troisième ligne d'Oyonnax avait impressionné par son activité. Auteur du premier essai à la 26e sur une combinaison en touche à cinq mètres, à l’origine du second avec un très gros travail qui a monopolisé trois défenseurs adverses avant d’envoyer Matthis Lebel derrière la ligne (39e), il a mis son équipe dans l’avancée à chacune de ses prises de balle.

8. Jordan Joseph : 5/10

Le joueur du Racing 92 était très attendu. Par les supporters tricolores mais aussi par les défenseurs gallois, qui se ont mis un point d'honneur à le marquer à la culotte durant toute la rencontre... Ainsi, le puissant numéro 8 n'a pas eu le rendement qu'on a pu lui connaître par le passé sous le maillot des Bleuets. Il a lui même avoué s'être « mis la pression tout seul » avant cette rencontre. Il a été remplacé dès la 56e par Maxence Lemardelet.

6. Mathieu Hirigoyen : 6/10

Le Biarrot a rendu une copie assez propre pour sa première sélection avec les Moins de 20 ans tricolores. S'il n'a pas autant brillé offensivement que l'autre flanker, Sacha Zegueur, Mathieu Hirigoyen s'est montré présent dans les phases de ruck et en défense.

5. Kilian Geraci : 8/10

Le Grenoblois a été extrêmement précieux pour les Bleuets dimanche. Au-delà de ses qualités en touche et de son essai inscrit à la 48e, il a montré une activité impressionnante, tant dans le jeu courant que dans les rucks. Le Grenoblois est l'un des Bleuets les plus utilisés en Top 14 et ça se voit. Il a cependant dû sortir sur blessure à la 62e, visiblement sérieusement touché à une cheville. Vraiment dommage !

4. Thomas Lavault : 6,5/10

Comptant parmi les neuf champions du monde retenus dans le groupe pour ce Tournoi des 6 Nations, Thomas Lavault a tenu son rang. Sobrement mais proprement. Si son jeu est moins spectaculaire que Kilian Geraci, le Rochelais a encore une fois bien répondu présent dans les tâches obscures et tenu son rang en mêlée.

3. Giorgi Beria : 6,5/10

Sa force, c'est la mêlée. Le Clermontois, qui compte parmi les joueurs sacrés champions du monde en juin dernier,a largement rempli sa mission dans ce secteur dimanche face aux Gallois, au sein d'un paquet tricolore qui a dominé son homologue et offert de bonnes rampes de lancement aux Bleuets.

2. Rayne Barka : 6/10

Pour sa première avec le U20 tricolores, le jeune Palois a connu quelques soucis d'ajustement, perdant notamment ses deux premiers lancers en touche. Les difficultés rencontrées par les Bleuets dans ce secteur ne sont toutefois pas toutes à lui mettre sur le dos. Il a aussi été pris à défaut sur l'essai gallois, mais c'était face à un trois-quarts. Pour le reste, Rayne Barka s'est montré très intéressant dans le jeu. Prometteur.

1. Jean-Baptiste Gros : 7/10

Le Toulonnais, qui avait terminé la Coupe du monde titulaire après la blessure d'Hassane Kolingar, a très bien tenu son rang face aux Gallois au sein d'une mêlée française dominatrice. Solide dans cet exercice mais aussi disponible dans le jeu courant, Jean-Baptiste Gros a été l'un des leaders devant, comme on l'attendait de lui.

Par Émilie Dudon et Jérémy Fadat

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés