Icon Sport

Fall surnage, Drouin sombre... Les notes des Bleues face à l'Angleterre

Fall surnage, Drouin sombre... Les notes des Bleues face à l'Angleterre

Le 30/04/2022 à 17:56Mis à jour Le 30/04/2022 à 18:12

TOURNOI DES 6 NATIONS 2022 - Pulvérisées par des Anglaises supérieures devant (24-12), les Bleues ont accusé le coup. La deuxième ligne Fall fut l’une des rares à rivaliser dans la dimension physique tandis que la demi d’ouverture Caroline Drouin est passée à côté de son match.

15. Chloé Jacquet : 7/10

La belle surprise de ce Tournoi des 6 Nations féminin fut une nouvelle fois très précieuse, pour le collectif tricolore. En début de rencontre, son jeu au pied d’occupation fit beaucoup de bien aux Françaises, qui inversèrent ainsi la pression. Souvent bien placée au fond du terrain, elle ne se fit que très rarement déborder par les coups de pied britanniques, si ce n’est par un jeu au pied rasant d’Emily Scaratt en deuxième période. Jacquet, la joueuse de Lyon préférée à Jessy Trémoulière pour ce Crunch, a donné raison à son staff et prouvé, elle qui vient tout juste de fêter ses 20 ans, que sa précocité au plus haut niveau était réelle.

6 Nations Féminin - Chloé Jacquet (France).

6 Nations Féminin - Chloé Jacquet (France).Icon Sport

14. Caroline Boujard : 4/10

Au fil de cette rencontre intense et disputée, la ligne de trois-quarts tricolore n’eut que peu d’occasions de briller et, comme nombre de ses partenaires de l’attaque, Caroline Boujard fut donc dans l’ensemble plutôt discrète. Il y eut pourtant, à son crédit, un beau plaquage sur l’ailière Lydia Thompson en première période. Aurait-elle dû davantage quitter son aile et se proposer à l’intérieur et à l’extérieur de Caroline Drouin ? Peut-être… Remplacée par Emilie Boulard à l’heure de jeu, celle-ci se montra aussitôt dangereuse, perçant la défense anglaise sur son premier ballon.

13. Maëlle Filopon : 4/10

Formée en Isère et aujourd’hui licenciée au Stade toulousain, Maëlle Filopon n’est pas forcément la plus connue des joueuses tricolores. Elle n’eut, contre l’Angleterre, que de trop rares bons ballons à négocier mais fut plutôt efficace en défense, même si elle sembla parfois souffrir sur les impacts imposés par les Anglaises… Sauf lorsqu’en début de deuxième période où elle renversa de façon sauvage la centurion anglaise Emily Scarratt. A l’heure de jeu, Maëlle Filopon reçut un carton jaune logique après un enchaînement de fautes.

12. Gabrielle Vernier : 5/10

Elle fut probablement moins discrète que son homologue du milieu du terrain Maëlle Filipon. Même si elle mit beaucoup de détermination et d’agressivité dans tout ce qu’elle entreprit dans cette rencontre, et notamment dans le jeu au sol, Gabrielle Vernier n’avança que trop rarement balle en main, mis à part sur cette belle percée réalisée après une feinte de coup de pied, en début de seconde période. Mais il faut dire, aussi, que le rideau anglais, dans la cité du roi Léon, fut tout simplement colossal… Gabrielle Vernier fut remplacée en fin de match par Jessy Trémoulière, qui fêta là sa soixante-dixième sélection et fut intéressante à son entrée en jeu.

11. Marine Ménager : 4/10

Elle fut courageuse, déterminée, concernée. Las, son plaquage raté sur l’ailière Lyda Thompson, en première période, amena une énorme percée anglaise et, in fine, le troisième essai des Britanniques dans ce Crunch. Globalement, Marine Ménager n’eut donc pas l’abattage et l’impact de sa sœur Romane, numéro 8 de son état, sur cette rencontre.

10. Caroline Drouin : 3/10

Absente de la dernière rencontre face au pays de Galles en raison d’une blessure au genou, Caroline Drouin était attendue comme le messie par le staff tricolore, pour cet ultime match face aux Anglaises. Hélas, la native du Morbihan, talentueuse et plus encore, n’eut pas l’impact habituel sur le jeu du XV de France.

6 Nations Féminin - Caroline Drouin (France).

6 Nations Féminin - Caroline Drouin (France).Icon Sport

Hésitante, parfois maladroite dans ses passes, fébrile dans son jeu au pied (elle rata une pénaltouche en fin de rencontre), elle sembla mal à l’aise face à la terrible pression exercée par les Anglaises. A son crédit, néanmoins, il y eut ce ballon gratté sur un temps fort anglais en première période ainsi qu’un beau tampon sur Vickii Cornborough, la pilière du XV de la Rose.

9. Laure Sansus : 7/10

Quelle bombe, Laure Sansus ! Et quel punch ! Au fil de cette rencontre disputée au stade Jean-Dauger de Bayonne, elle n’eut de cesse, par ses très bons départs au ras des regroupements, de faire reculer la défense anglaise. Sur le premier essai du match inscrit par Romane Ménager, la native du Lauragais fut par exemple décisive en partant au ras. Malgré son très modeste gabarit (1,57m et 60 kg), elle se montra décisive en défense en séchant Scarratt qui s’approchait, lancée comme une guêpe, de l’en-but tricolore.

Tournoi des 6 Nations féminin - Laure Sansus se dégage au pied face à l'Angleterre

Tournoi des 6 Nations féminin - Laure Sansus se dégage au pied face à l'AngleterreOther Agency

A Bayonne, le jeu au pied de pression de Laure Sansus, remplacée sur le gong par la Grenobloise Alexandra Chambon, fut aussi globalement très bon. Et même si elle connut parfois un peu de déchet sur ses passes après contact, elle prouva une nouvelle fois qu’elle était bel et bien l’égale d’Antoine Dupont, chez les filles.

8. Romane Ménager 6/10

Auteure du premier essai des Bleues après une belle feinte, elle a concrétisé le premier temps fort des Tricolores. Deux fautes de main et deux pénalités ternissent son bilan. Dommage que le XV de France n’ait pu exploiter ses qualités athlétiques du fait de sa faible possession. Remplacée par Emeline Gros, qui a commis un en avant au centre du terrain, après une percée de Fall, peu après son entrée en jeu.

7. Gaëlle Hermet 5/10

La capitaine s’est évertuée à beaucoup plaquer, comme à son habitude. Elle s’est aussi montrée précieuse en touche, où elle a contré l’alignement adverse et a capté cinq lancers. Mais comme son pack, elle a souffert dans la dimension physique.

6. Céline Ferer 5/10

Replacée en troisième ligne pour muscler le pack, la Toulousaine n’a pas donné l’impression d’avoir rempli sa mission. En revanche, elle a, comme a son habitude, abattu un grand travail défensif avec 15 plaquages effectués pour aucun manqué.

5. Audrey Forlani 5,5/10

Après plusieurs approximations et mésententes, l’alignement tricolore a choisi de privilégier la Blagnacaise, placée en premier bloc, qui s’est montrée plutôt sûre dans l’exercice. L’inconvénient, c’est qu’elle ne pouvait de fait plus pousser dans les mauls, un secteur où sa puissance était pourtant essentielle. Elle a également essayé de jouer après contact. A sa décharge, elle a été beaucoup pénalisée. Remplacée par Julie Annery à la 47e, qui a apporté son dynamisme.

4. Madoussou Fall 7/10

Plusieurs plaquages percutants d’entrée de jeu. Un registre dans lequel elle a brillé tout au long du premier acte avec 12 plaquages réalisés et aucun manqué à la mi-temps. La Girondine a été l’une des rares à rivaliser dans le domaine physique avec les Anglaises. Systématiquement utilisée au centre sur les lancements tricolores, elle a fait preuve d’une très belle constance dans son effort, comme l’a montré sa percée plein centre après l’heure de jeu. Il aurait fallu une ou deux joueuses de son acabit pour rivaliser avec ces Anglaises.

6 Nations Féminin - Madoussou Fall (France).

6 Nations Féminin - Madoussou Fall (France).Icon Sport

3. Clara Joyeux 4/10

La Blagnacaise a d’emblée fait parler sa puissance avec ses charges. Relâche un ballon important en se faisant plaquer peu avant la pause, à quelques décimètres de la ligne anglaise. Mise sous pression par ses puissantes adversaires, comme toutes ses coéquipières, elle a néanmoins réussi à inverser la pression en deuxième mi-temps. Remplacée par Yllana Brosseau.

2. Agathe Sochat 4/10

La talonneuse a eu des difficultés à trouver son alignement, lequel était particulièrement hésitant et mal coordonné par moment. Impossible donc de lui faire porter la responsabilité de la faillite de la conquête tricolore. Comme toujours, elle s’est appliquée à se porter au soutien de ses partenaires. Remplacée par Laure Touyé, qui a apporté de la fraîcheur et s’est montrée précise en touche.

6 Nations Féminin - Agathe Sochat (France).

6 Nations Féminin - Agathe Sochat (France).Icon Sport

1. Annaëlle Deshaye 4,5/10

Pénalisée sur les ballons portés des Anglaises en première mi-temps, et sous pression en mêlée fermée tout au long de la partie, la Lyonnaise a, à l’image de l’ensemble du pack, souffert. Mais elle s’est accrochée, et a été récompensée en deuxième mi-temps par son essai qui redonna de l’espoir aux Tricolores. Trois pénalités contre elle, qui nuisent à son bilan. Remplacée par Coco Lindelauf.

Contenus sponsorisés