Icon Sport

Le pays de Galles, véritable demi-finale pour les Bleues

Le pays de Galles, véritable demi-finale pour les Bleues
Par Rugbyrama

Le 22/04/2022 à 09:37Mis à jour

TOURNOI DES 6 NATIONS FÉMININ - Ce vendredi soir, la France dispute son 4e match du Tournoi des 6 Nations féminin à Cardiff. Toujours invaincues, les Bleues abordent ce match comme une véritable demi-finale.

Le déplacement des Bleues à Cardiff, n'a sur le papier rien d'infernal, ni d'inquiétant, d'ailleurs la manager du XV de France féminin Annick Hayraud ne s'en cache pas : "Ce n’est pas une équipe que l’on craint. Les Galloises ont vraiment progressé mais c’est une équipe qu’on a très bien préparée et qu’on prend très au sérieux." Surprenant 3e, le XV du Poireau n'avait pas gagné le moindre match dans le Tournoi depuis 2019. Là, il a démarré tambours battants la compétition avec deux victoires bonifiées avant de se fracasser, comme bien d'autres, sur les numéros une mondiales anglaises 58-5.

Place à la performance

L'an passé c'est sur le score de 53-0 que les Bleues avaient remporté cette rencontre, et même si le passage au professionnalisme d'une majeure partie de l'effectif Galois leur a permis de progresser, et même s'il s'agit du deuxième contre le troisième, les "Affamées" doivent obtenir une victoire bonifiée en affichant en plus de cela, une certaine maîtrise. "On savait que ce serait un premier bloc de tests, de rotation, donc forcément tout n’était pas parfait. Là, nous avons eu 4-5 jours de repos qui ont vraiment fait du bien. On a la tête fraîche", poursuit la seconde ligne Céline Ferer. Cette fois-ci, nous retrouverons une équipe plus expérimentée qui aura surtout vocation à préparer la finale qui se profile la semaine prochaine contre l'Angleterre.

Répétition de mauls

Alors en guise de préparation pour l'Angleterre les Bleues vont pouvoir travailler la défense de mauls. Arme fatale des Red Roses, c'est également un des atouts que les Galloises utiliserons à répétitions. "Le maul est leur arme favorite, conclut Thomas Darracq, responsable du projet. Après une touche, elles déclenchent quasiment tout le temps un maul. Elles s’en servent soit pour mettre l’adversaire à la faute, soit pour enchaîner au ras." De leur côté, les Bleues auront bien des atouts supplémentaires, même si la maître à jouer Caroline Drouin, en délicatesse avec son genou, sera préservée. C'est Jessy Trémoulière qui tentera de se familiariser un peu plus avec son nouveau poste de numéro 10. À noter également que la meilleure marqueuse du dernier Tournoi, Caroline Boujard fait son retour directement titulaire à l'aile, après avoir manqué le début de la compétition.

Par Baptiste BARBAT

Contenus sponsorisés