Icon Sport

La femme du match : Boujard a frappé trois fois

La femme du match : Boujard a frappé trois fois
Par Quentin Put via Midi Olympique

Le 04/04/2021 à 09:02

TOURNOI DES 6 NATIONS FEMININ 2021 – Dans le succès fleuve des Bleues qui se sont illustrées collectivement et individuellement, on retiendra le triplé de Caroline Boujard, toujours aussi létale à l'approche des zones de marque.

Ce samedi à Vannes, le XV de France a largement dominé les débats. Pour atteindre un tel score (53-0), une prestation collective aboutie est évidente. Mais plusieurs individualités sont particulièrement sorties du lot telles que la troisième ligne centre Emeline Gros, dévastatrice en sortie de mêlée et à l'origine de deux essais coup sur coup, ou la première centre Gabrielle Vernier, essentielle en défense et précieuse au moment d'attaquer la ligne et prendre les espaces. Impossible toutefois de passer à côté de la copie majuscule de Caroline Boujard, une nouvelle fois décisive avec la sélection.

L'ailière du MHR s'est offert un triplé en seulement quinze minutes ! Elle inscrit son premier en s'échappant d'un ruck, complètement oubliée par la défense galloise, en la jouant avec malice (3e). Trois minutes plus tard, elle est présente pour couvrir le côté fermé quand le ballon quitte la zone de plaqueur-plaqué. La demi d'ouverture Morgane Peyronnet joue directement ce ballon de récupération vers sa coéquipière en club, délaissée sur son aile droite.

Et avant que le chrono passe le quart d'heure, elle conclut aisément un très beau mouvement collectif tricolore, initié par une relance grandiose d'Emilie Boulard.

Au-delà de sa finition et son sens du placement, qui lui facilitent la tâche, on notera la précision de la native de Saint-Cloud, formée à Chilly-Mazarin, sur les pénaltouches. Très précise dans ce qui reste une qualité rare dans ce sport, elle n'a manqué qu'un seul tir, et gagnant très souvent de nombreux mètres.

La qualité de Caroline Boujard n'est plus à prouver et l'ailière sera un atout essentiel dans les prochaines échéances qui arrivent. Car les opportunités se feront plus rares face aux prochaines adversaires de la France.

Contenus sponsorisés