Midi Olympique

Hermet : "On compare Laure Sansus à Antoine Dupont"

Hermet : "On compare Laure Sansus à Antoine Dupont"
Par Rugbyrama

Le 03/04/2022 à 13:03Mis à jour Le 03/04/2022 à 13:29

TOURNOI DES 6 NATIONS FÉMININ - Après avoir battu l’Irlande (40-5) dans son jardin d’Ernest-Wallon, la capitaine des Bleues, Gaëlle Hermet, est revenue sur la performance des siennes et en particulier de sa numéro 9.

Gaëlle, en particulier dans le secteur de la conquête, comment jugez-vous cette deuxième rencontre ?

La semaine passée nous avons été en difficulté face à l’Italie, notamment dans le secteur de la touche. Tout au long de la semaine, nous avons fait un gros focus sur la conquête, et ça a marché car ce samedi, les ratios étaient bien meilleurs.

Vous avez été inquiétées seulement au retour des vestiaires par des Irlandaises plus en jambes. Comment avez-vous réagi ?

C’est vrai que l’essai encaissé rapidement nous met un petit coup sur la tête, mais nous étions devant au score. Il fallait surtout ne pas s’affoler et reprendre le plan de départ à savoir être dans l’avancée grâce à notre défense. Il fallait juste remettre la main sur le ballon et rester chez elles pour les mettre sous pression et les forcer à faire des erreurs.

Être à domicile ce week-end, devant plus de 11 000 personnes, quelles émotions cela procure ?

C’est toujours unique. Surtout de voir autant de monde, d’autant plus que le week-end était chargé à Toulouse, avec le foot qui était à guichets fermés au Stadium et le déplacement du Stade toulousain à Castres en même temps. C’est une belle preuve pour nous de l’affection du public. Aujourd’hui les gens viennent de partout pour venir nous voir, du Nord, de l’Est, aujourd’hui la famille de Coco (Lindelauf) a même fait le trajet depuis les Pays-Bas. Il y avait beaucoup de Blagnacaises aussi, quasiment à domicile donc c’était super pour toutes. J’ai une pensée pour toutes celles qui sont restées à Marcoussis.

Pour finir, un petit mot sur votre numéro 9, Laure Sansus, femme du match, qu’on a envie de comparer à Antoine Dupont…

Nous aussi, on la compare à Antoine. Elle a le même jeu, c’est la même en un peu moins musclée, sauf des mollets (rires). Aujourd’hui c’est une des piliers de l’équipe, elle nous sort régulièrement de situations mal engagées. Elle fait partie des meilleures du monde à ce poste.

Propos recueillis par Baptiste BARBAT

Contenus sponsorisés