Icon Sport

6 Nations Féminin 2019 - "Les Affamées" n'ont fait qu'une bouchée des Galloises

"Les Affamées" n'ont fait qu'une bouchée des Galloises
Par Rugbyrama

Le 02/02/2019 à 22:40Mis à jour Le 05/02/2019 à 14:39

TOURNOI DES 6 NATIONS FÉMININ 2019 - Pour son match d'ouverture au GGL Stadium, la bande à Safi N'Diaye et Gaëlle Hermet a atomisé des Galloises impuissantes (52-3). Les Bleues ont inscrit 9 essais et empochent donc facilement le bonus offensif. Elles démarrent le Tournoi de la meilleure des façons et s'accaparent la 1ère place grâce à leur goal average.

Entre les XV de France masculin et féminin, c'est le jour et la nuit. Ce samedi soir au GGL Stadium, jamais les Bleues n'ont relâché la pression. Jamais les Galloises n'ont semblé en mesure de réaliser une "remontada", alors que le score enflait de minute en minute en faveur des joueuses tricolores. Non pas qu'elles aient démérité, mais les coéquipières de Carys Phillips étaient tout simplement un ton en-dessous sur ce match. Surclassées techniquement et physiquement, elles se sont heurtées à des Françaises débordantes d'envie.

C'est sur cet engagement que les Bleues ont outrageusement dominé ce match. Comme sur cet essai de Romane Ménager, où la troisième ligne montpelliéraine enchaînait trois raffuts pour aller marquer en solitaire après une course de 30 mètres. À ce moment-là, on jouait la 42e minute, et les Bleues tuaient dans l'oeuf toute possibilité de révolte galloise au retour des vestiaires. Même si au vu de la première période, ce scénario semblait bien improbable.

Un dîner presque parfait

Il est vrai que les Françaises avaient déjà démarré un sacré festival dès le coup d'envoi. Le premier ballon était directement écarté, les Tricolores avançaient, et c'est Caroline Thomas qui aplatissait le premier essai du match à la 5e minute sur un maul parfaitement maîtrisé. Un mode opératoire que les avants françaises répétèrent à deux reprises, permettant à la talonneuse de l'ASM Romagnat d'inscrire un triplé. Un serial marqueur revient toujours sur les lieux du crime...

Outre cette autorité souveraine dans le combat, les Bleues n'ont pas oublié d'envoyer du jeu sur les extérieurs, dans le sillage d'une Pauline Bourdon élue joueuse du match. Soucieuse de faire briller ses camarades, la demie de mêlée bayonnaise a livré une prestation superbement inspirée. Parfois à la limite du rugby champagne, mais peut-on vraiment émettre une quelconque objection lorsque c'est si efficace ?

Tournoi des 6 Nations Féminin 2019 - Ian Jason (France) contre le Pays de Galles

Tournoi des 6 Nations Féminin 2019 - Ian Jason (France) contre le Pays de GallesIcon Sport

Rajoutez à cette préparation de grande qualité une belle lichée de rigueur défensive, et vous obtenez un match à sens unique. Neuf essais à zéro, un bonus offensif acquis avant même la mi-temps, et un score de 52 à 3 qui aurait pu s'avérer plus lourd si les buteuses françaises avaient fait mieux qu'un 3 sur 10 au but. Seul minuscule grumeau dans cet appareil digne d'un restaurant 3 étoiles, et servi par des cheffes tricolores qui occupent ce soir la première place du classement. Si le Tournoi des 6 Nations 2019 est un menu copieux pour "les Affamées", le XV du Poireau n'aura été qu'un simple hors d'oeuvre.

Par Baptiste Pery

Contenus sponsorisés
0
0