Icon Sport

De l’inquiétude est né un feu d'artifice

De l’inquiétude est né un feu d'artifice
Par Leo Faure via Midi Olympique

Le 10/03/2019 à 11:00

TOURNOI DES 6 NATIONS FÉMININ 2019 - Après une semaine d'entraînement marquée par de nombreuses blessures, les Bleues ont maintenu le cap et fait exploser l'Irlande sur ses terres.

Dans une situation idyllique, le staff des Bleues aurait sûrement aligné une équipe tout autre, ce samedi en Irlande. Entre les joueuses de France 7 retenues par la préparation d'une semaine de compétition internationale (à Marcoussis puis à Nice) et une série de blessures, en dernière minute, qui les a contraintes à ne se présenter qu'à 22 sur la feuille de match, l'équipe de France féminine voyait sa tâche se compliquer franchement, en Irlande. Sans dommage collatéral.

Après une entame de match équilibrée, les Françaises ont fait exploser la défense irlandaise. "Le mérite en revient aux filles, applaudissait samedi soir leur entraîneur Sam Cherouk. Être capable de sortir un match de cette qualité dans un contexte aussi perturbé, cela montre une belle force collective."

De fières "affamées"

Dominatrices dans l'épreuve de force, que ce soit en conquête ou sur la ligne d'avantage, les Françaises ont logiquement fait plier la belle volonté des Irlandaises, trop inférieures dans les duels pour espérer rivaliser durant 80 minutes. Et même le carton rouge infligé – logiquement, pour une charge coude en-avant – à une Romane Ménager jusque-là excellente n'y changeait rien. Mieux : à 14 contre 15, les Bleues enfonçaient le clou avec deux essais supplémentaires, alourdissant définitivement le score (47-17, score final).

Après une très grande prestation, Romane Ménager est exclue pour coude en avant.

Après une très grande prestation, Romane Ménager est exclue pour coude en avant.Icon Sport

"La semaine a été difficile, oui, confirmait la deuxième ligne Audrey Forlani, excellente samedi soir. Mais l'équipe a su rester soudée jusqu'au bout, dans un match qu'il a fallu terminer à quatorze. Jusqu'au bout, on a démontré qu'on était bien des affamées." Un surnom qui leur va mieux que jamais. Et si la victoire dans le Tournoi semble devoir leur échapper, promise à l'Angleterre toujours invaincue et au calendrier favorable, les Bleues feront de fières deuxièmes. À condition d'assurer le travail, la semaine prochaine en Italie.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés