Icon Sport

6 Nations 2019 - Les notes des Bleues : Bourdon et N’Diaye survolent, Thomas et R. Ménager brillent

Les notes des Bleues : Bourdon et N’Diaye survolent les débats, Thomas et R. Ménager brillent

Le 03/02/2019 à 16:55Mis à jour Le 05/02/2019 à 14:38

TOURNOI DES 6 NATIONS FÉMININ 2019 - Larges vainqueurs (52-3) de Galloises limitées et auteurs de neuf essais, les “affamées” ont mérité des notes élevées. À la hauteur de leur performance majuscule. Dommage que Camille Imart n’est pas été en réussite face aux perches comme dans le jeu, pour vivre une soirée parfaite.

Les notes :

15. Caroline Boujard : 7,5/10

Habituée à évoluer à l’aile avec les Bleues, elle retrouvait, l’absence de Jessy Trémoulière blessée, le poste qu’elle occupe avec Montpellier. Volontaire et déterminée à la relance, elle a souvent trouvé de l’avancée. Et son jeu au pied long fut précieux à son équipe pour trouver des pénaltouches (trois essais sur mauls). Elle a livré un match complet malgré quelques erreurs de placement. Rentrée à l’heure de jeu, Doriane Constanty a inscrit un essai en contre de plus de quatre-vingt mètres.

14. Lan Jason : 6,5/10

Dès qu’elle a touché le ballon, elle a pu faire parler sa vitesse et son explosivité sur son aile. Et a même failli marquer un essai. Dommage qu’elle ne se soit pas plus proposée dans le jeu, en dézonant pour toucher d’avantage de ballons… Un facteur X à plus exploiter. Remplacée par Morgane Peyronnet qui fêtait elle sa première sélection.

13. Marine Ménager : 7/10

Pour son retour en équipe de France à un poste de second centre qu’elle découvrait, elle a répondu présente. Sa puissance a fait des ravages dans l’axe où la défense galloise a eu beaucoup de mal à la contenir. A revoir, surtout si elle parvient à faire jouer plus après elle.

12. Gabrielle Vernier : 7/10

Elle faisait partie des nouvelles têtes de ce groupe France et a réussi à livrer une grosse performance défensive pour sa cinquième sélection. Afin de sécuriser le centre du terrain français.

11. Léa Murie : 7,5/10

Auteur de deux essais, elle a parfaitement terminé deux belles actions collectives. Réaliste et bien placée, elle s’est aussi beaucoup battue aux quatre coins du pré pour ralentir les offensives britanniques.

10. Camille Imart : 5,5/10

Attendue au tournant en l’absence de Caroline Drouin, la numéro dix, qui faisait son retour en équipe de France (plus sélectionnée depuis 2017) a parfaitement tenu son rang dans le jeu. Avec notamment une superbe diagonale au pied décisive sur le premier essai de Murie. Malheureusement, elle a connu une soirée cauchemardesque face aux perches (trois sur neuf), laissant douze points en route.

9. Pauline Bourdon : 9/10

La Bayonnaise a réalisé une performance majuscule face aux Galloises. Intenable, elle s’est échappée à plusieurs reprises autour des rucks et a aussi parfaitement su mener ses avants. Et que dire de sa maitrise technique affichée ou de sa superbe action sur le cinquième essai des Bleues. Une seule faute de goût (sortie de mêlée ratée et en avant) commise en près d’une heure de jeu… Impressionnante ! Yanna Rivoalen a pris son relais avec brio.

8. Romane Ménager : 8,5/10

Un doublé et une multitude de charges dévastatrices pour trouver de l’avancée. Elle n’a jamais ménagé ses efforts en défense et aura pesé de tout son poids sur la défense galloise. Un travail de sape qui a fini par faire craquer ses adversaires. Indispensable.

7. Céline Ferer : 6,5/10

C’est peut-être elle qui a été la moins visible et pourtant, c’est surement elle qui a le plus plaqué. Une “chasseuse” à l’énergie débordante qui n’a malheureusement joué qu’une “grosse” mi-temps. Audrey Forlani a aussi réussi sa rentrée.

6. Gaëlle Hermet : 8/10

La capitaine courage des Bleues a été fidèle à son image : irréprochable. Poison dans les rucks, elle a ralenti beaucoup de sorties galloises au sol et a obtenu deux pénalités. Très présente dans le combat et en défense, elle a parfaitement guidé ses troupes.

5. Safi N’Diaye : 8,5/10

Miss offload a encore frappé ! Très à l’aise techniquement et au-dessus du lot physiquement, elle a créé des brèches et fait souvent jouer après elle. Auteur d’un essai, elle est toujours aussi indispensable. Fiona Lecat a elle su apporter sa densité physique dans le combat rapproché à son entrée.

4. Lenaïg Corson : 7,5/10

Très en l’aise dans les airs, elle a été l’élément le plus sollicité en touche et n’a commis aucune fausse note dans l’alignement. Travailleuse, sa densité physique a été une plus-value dans le combat au près.

3. Clara Joyeux : 7,5/10

Dominatrice en mêlée et très active dans le jeu, elle a mis au supplice sa vis-à-vis galloise pour récolter des pénalités. Et a aussi pesé dans le combat comme sur le jeu au sol. Tout cela durant près de 70 minutes… Sa remplaçante, Sabine Argagnon, a connu sa première cape.

2. Caroline Thomas : 8,5/10

Thomas voit “triple”. Auteur d’un triplé derrière mauls, le premier de sa carrière, la numéro deux des Bleus a également été précise sur ses lancers en touche et très présente dans le jeu. Une performance référence. Laure Touye est parvenue à se montrer sur le dernier quart-d’heure.

1. Lise Arricastre : 7/10

A l’image de Joyeux, elle a pris le dessus sur la droitière galloise dans l’épreuve de force de la mêlée. Et s’est également montrée très active dans les rucks. Maylis Traore Dhia a réussi une entrée remarquée.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
Les commentaires sont désactivés pour cette publication