Vidéo. "Leone Nakarawa donne raison aux dirigeants castrais"

Publié le Mis à jour
Partager :

Leone Nakarawa continue d'enchaîner les belles performances avec le Castres olympique. Malgré ses 36 ans, le Fidjien spécialiste des passes après contact ne cesse d'impressionner.

Une nouvelle fois le week-end dernier, face à Montpellier, le deuxième ligne du CO Leone Nakarawa a été prépondérant dans la victoire. Le Fidjien, grand fantasque du rugby, se régale cette saison en Top 14, où il est devenu un des cadres de l'effectif tarnais. Alors qu'il n'a manqué qu'un seul match de championnat cette saison, on peut réellement dire que son rendement chez les Castrais est bon. Pourtant, Nakarawa vient de souffler ses 36 bougies et n'a pas connu que des belles aventures dans sa carrière ces dernières années. Dans la Troisième Mi-Temps, nous évoquons la renaissance de ce monstre des terrains. 

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (4)
STADER17 Il y a 8 jours Le 18/05/2024 à 04:36

bravo à Castres qui sait bien gérer ses effectifs au regard de ses finances. Le problème du top 14 est la disparité des clubs qui n'ont pas la même manne financière.
Un club comme La Rochelle, qui ne dispose pas de mécène, a bien su gérer son entrée en top 14 : les tribunes sont pleines à chaque match, les abonnés représente environ 80% des places à Deflandre et les sponsors sont bien présents.
Il devient de plus en plus difficile de gérer les phases finales contre des gros club suréquipés en joueurs

Vieuxloup Il y a 10 jours Le 15/05/2024 à 16:33

Lorsque je le lis les critiques de pseudos supporters castrais, quant aux résultats actuels du club tarnais, je m'interroge s'ils se rendent compte de la chance qu'ils ont d'avoir un club comme le CO. Ce club sait qu'il n'a pas d'autres issues financières que de recruter « intelligent », vers des jeunes à potentiel, des espoirs de Pro D2 et des compétiteurs revanchards. Avec le critère sélectif que le joueur corresponde à la philosophie du club. Compliqué d'avoir tous les ans une équipe compétitive et Il se peut qu'une saison ça ne passe pas. Mais à ce jour le CO est toujours en vie alors ne gâchez pas notre plaisir par un pessimisme délétère et laissez-nous rêver qu'il existe encore dans ce monde professionnel, un club de petite ville capable ponctuellement de rivaliser avec les grosses « écuries ». Je ne suis pas Castrais mais j'aime les valeurs véhiculées par ce club.

TerrePromise Il y a 10 jours Le 15/05/2024 à 22:46

Beau commentaire. Oui ce club a une vraie identité et joue les irréductibles chaque année, chapeau

HissC.O Il y a 9 jours Le 16/05/2024 à 17:24

Merci pour votre commentaire. Le C.O fait partie de ces "vieux" clubs historiques des petites villes d'environ 50000 habitants. Le dernier évoluant en top 14. Il est de plus en plus difficile d'être performant à ce niveau. Malgré la présence d'un grand groupe derrière, cela demande un recrutement bien ciblé, car les moyens financiers ne permettent pas de disposer d'un effectif aussi riche que les grands clubs. Alors réjouissons nous que ce club atypique arrive périodiquement à obtenir des très bons résultats.