Top 14 – "S’il y a des gens qui ne sont pas dans cette façon de se tenir, il faut les sortir" déclare Franck Azéma à propos de certains supporters de Perpignan

Par Rugbyrama
Publié le Mis à jour
Partager :

La défaite de Perpignan face à Clermont a été marquée par les chants très véhéments proférés à l’encontre de l’arbitre de la rencontre M. Rozier. Quelques jours après le match, Franck Azéma a vivement réagi à l’attitude de certains supporters de l’Usap.

Franck Azéma persiste et signe. Dès la fin de la rencontre perdue face à Clermont (28-35), le manager de Perpignan avait défendu l’arbitrage de M. Rozier alors que l’homme au sifflet avait notamment été la cible de chants à son encontre. Trois jours après la rencontre, l’ancien technicien de l’ASM n’a pas changé son fusil d’épaule et s’en est même pris aux supporters concernés, au micro de France Bleu Roussillon. "C’est un humain et il a son ego, je me mets à sa place sur le terrain, ce ne sont pas des choses que tu peux entendre. Il y a des débordements mais il ne faut plus que ça arrive. Pour nous (le club), ça fait partie des dossiers qu’on doit suivre de près en ce qui concerne nos infrastructures, comment on se positionne durant le match, comment on arrive à maîtriser ces choses-là et s’il y a des gens qui ne sont pas dans cette façon de se tenir, il faut les sortir. Tout le monde nous a dit que le rugby représentait des valeurs et c’est à nous de les défendre aussi et il faut faire attention à ça. On peut avoir de la ferveur, de l’enthousiasme et de la passion mais pas de cette manière".

Clermont renverse l'USAP dans un match complètement fou !

Le film du match : https://t.co/wQWjJCe3JJ pic.twitter.com/K8Qf0n1McM

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) May 11, 2024

On peut avoir une suspension, on va avoir des amendes certainement

Pour rappel, une première polémique avait éclaté au sujet de M. Rozier, Auvergnat de naissance, et qui n’avait jamais arbitré l’ASM jusqu’à ce jour. Dans ce contexte, Franck Azéma a confirmé qu’il "n’y avait aucun doute sur sa capacité à arbitrer mais sur la pression qui allait y avoir à un moment donné. On aurait gagné, il y aurait peut-être eu des polémiques du côté de Clermont. C’est ce que j’ai dit à Franck Maciello (patron des arbitres), ce n’est pas une bonne décision mais maintenant c’est fait !". Le manager de l’Usap est maintenant préoccupé par les conséquences de ces attitudes. Franck Azéma déclare notamment que ses hommes pourraient "se retrouver à jouer un match à huis clos, on peut avoir une suspension, on va avoir des amendes certainement. On en est vraiment désolé".

Ce lundi, un club de supporters catalans, la Penya Trabucayres, a publié un communiqué affirmant que "les excès dans l’enceinte du stade ce week-end ne sont pas acceptables et la passion ne peut pas être une excuse aux débordements" tout en condamnant ces actes. L’association catalane a également mentionné que "le public catalan en fin connaisseur parfois excessif refusera toujours l’injustice".

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (69)
JiHache Il y a 8 jours Le 16/05/2024 à 19:53

La contrepartie du succès, c'est la venue d'un public qui ne connaît ni les règles ni les valeurs du rugby. Aucun public n'est exempt d'abrutis (même si certains clubs, et Perpignan et Toulon en font partie, paraissent en avoir plus que leur part ...).

Aberwrach Il y a 9 jours Le 15/05/2024 à 11:48

Bien sûr que F. Azéma a raison. Mais il ne faut pas se bercer d'illusions car le rugby devient comme le foot pour ne pas le citer.
Ses fameuses valeurs ne sont que ce que les gens en font. Tant que les arbitres pourront encore distribuer des pénalités et des cartons et que les joueurs ne réagiront pas il sera possible d'éduquer le public.
Ce que je trouve de bien dans les règles c'est que les arbitres informent le public de la raison de son intervention sur une faute : aussi démonstratif, ce n'est pas le cas dans les autres sports.
Si les joueurs acceptent, le public doit aussi accepter, quant aux entraineurs ce n'est pas toujours le cas ...

Kiki29 Il y a 9 jours Le 15/05/2024 à 10:50

Curieux dans tout ce déballage que l'on ne trouve pas un mot sur l'attitude du merveilleux public durant tout le match ST /SF (sifflets, chambrage etc...) :-))))

Usapiens Il y a 9 jours Le 15/05/2024 à 11:30

Tais-toi malheureux ! Il n'y a que les catalans qui sont méchants ! :)