Pro D2 – Top 6, barrages, course au maintien : les enjeux de la dernière journée de Pro D2

  • Les promus peuvent encore espérer une qualification en phase finale de Pro D2.
    Les promus peuvent encore espérer une qualification en phase finale de Pro D2. Icon Sport - Anthony Dibon
Publié le Mis à jour
Partager :

Si Provence Rugby et Vannes sont déjà assurés de jouer une demi-finale dans leurs antres, les places pour un barrage à domicile sont encore indécises… Certains sont également toujours en course pour intégrer le top 6 alors qu’en bas du classement, la course au maintien est plus disputée que jamais.

  • Provence Rugby et Vannes déjà certains de recevoir en demi-finale

Pas de suspens en haut du tableau. Le leader provençal (90 points) ainsi que son dauphin vannetais (88 points) sont assurés de recevoir lors des demi-finales du championnat. Même si les deux équipes s’inclinent lors de cette dernière journée, Béziers (3e) ne peut les rattraper. Les hommes de Pierre Caillet comptent actuellement 80 points et une victoire bonifiée sur la pelouse de Soyaux-Angoulême, ne sera pas suffisante pour s’offrir une demi-finale dans leur antre.

  • Dax peut encore rêver d’un barrage à domicile

Les Biterrois ne pourront, dans tous les cas, pas faire mieux que la troisième place. Tout l’enjeu de cette dernière journée sera donc de conserver une place de barragiste à domicile. Derrière, Grenoble se trouve à un point de l’ASBH (79 points). Pour rappel, en barrages, le 3e recevra le 6e et le 4e accueillera le 5e. Si l’on regarde leurs poursuivants, seul Dax peut les déloger, Brive se trouvant déjà trop loin pour espérer quoi que ce soit. Dans les faits, le promu peut donc encore rêver d’une place de barragiste à domicile. Mais pour ça, les Dacquois doivent déjouer les pronostics. Alors que Béziers et Grenoble se déplacent chez des adversaires qui n’ont plus grand-chose à jouer (Soyaux-Angoulême et Provence Rugby), Dax débarquera dans la Nièvre où les hommes de Xavier Péméja peuvent encore espérer une place dans le top 6. Et bien que leur destin ne soit plus vraiment entre leurs mains, il ne fait aucun doute que les Neversois joueront leur carte à fond. À noter qu’il existe la possibilité d’une égalité à trois si Dax s’impose, Béziers s’incline avec le défensif et Grenoble fait match nul. Cette hypothèse donnera l’avantage à l’US Dax.

  • Nevers et Mont-de-Marsan en embuscade pour le top 6

L’Uson et le Stade montois sont dans le même bateau pour cette ultime journée de Pro D2. Les deux équipes accumulent 70 points au classement et doivent compter sur un faux pas de Brive. Si le CAB vient à s’incliner face à Biarritz et que Nevers et Mont-de-Marsan s’imposent, l’un des deux pourra s’offrir, sur le gong, une qualification pour la phase finale. Dans ce cas-là et s’il n’y a pas de victoire bonifiée, Nivernais et Montois seront donc à égalité. Le cas échéant c’est Mont-de-Marsan qui intégrera le top 6. Les deux équipes sont, là encore, à égalité concernant les points terrains c’est donc grâce au goal-average sur l’ensemble des rencontres de la compétition que le Stade montois prend l’avantage. Il peut aussi y avoir un cas d’égalité à trois si Brive s’impose sans bonus et que Mont-de-Marsan et Nevers prennent 5 points. Cette fois, c’est Nevers qui sera qualifié grâce aux points terrains obtenus sur l’ensemble des rencontres ayant opposé, entre elles, les équipes concernées.

  • Biarritz, Montauban et Rouen : tout peut encore basculer pour le maintien

Ils ne vivent pas la même fin de saison que ceux qui regardent vers le haut mais cette dernière journée sonne un peu comme leur phase finale à eux. Vendredi soir, tout est encore possible pour se maintenir en Pro D2. Rouen (16e, 48 points) peut s’offrir la place de barragiste synonyme d’ultime duel face au finaliste perdant de Nationale. Montauban (15e, 50 points) peut encore se maintenir directement alors que Biarritz (14e, 53 points) peut se retrouver, dans le pire des cas, en barrage face à Nice ou Narbonne (finale ce samedi à 18 heures). Et le destin de ces trois clubs est finalement lié puisqu’ils dépendent tous des résultats des uns et des autres. À noter que l’USM est la seule de ces trois équipes qui affrontera un adversaire qui n’a plus rien à jouer puisqu’Aurillac a scellé son maintien le week-end dernier alors que Rouen et Biarritz se déplaceront à Mont-de-Marsan et Brive qui ont encore tout à jouer pour la qualification…

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
PA1954 Il y a 8 jours Le 16/05/2024 à 12:18

Le journaliste n'évoque meme pas le fait que Brive peut gagner (et va gagner) avec le bonus et plier le débat !!!

Philbobfrank Il y a 10 jours Le 14/05/2024 à 23:41

Fin de saison avec un suspens en bas de tableau.