Top 14 - "Nous avons notre destin entre nos mains !" se félicite Ange Capuozzo (Toulouse)

Publié le Mis à jour
Partager :

L’international italien a fait son grand retour sous le maillot toulousain et n’a pas manqué le coche. Il a participé avec brio à la large victoire des Toulousains sur des Parisiens amoindris et décevants.

Ange, on a envie de vous dire que ce soir, le contrat a été bien rempli pour le Stade Toulousain ?

Contrat rempli en effet, avec le bonus offensif comme petit supplément à l’objectif qu’on s’était fixé. Évidemment que nous sommes très heureux, surtout parce que nous avons notre destin entre nos mains.

Dans quel domaine avez-vous dominé le stade français ?

Je crois d’abord qu’en première période, on les a laissés dans le match par manque de discipline et de justesse à certains moments. Mais sinon, sur les axes du jeu, on s’en est très bien sortis, on les a mis en difficulté sur les ballons portés ou sur les moments où on a pu écarter le ballon.

Est-ce jouissif de marquer presque cinquante points à la meilleure défense du championnat ?

Oui, nous sommes très heureux, c’est un marqueur fort de la fin de saison. Mais on les avait bien analysés, on connaissait leur défense.

Ce succès large dans le match au sommet, n’était-ce pas l’occasion d’envoyer un message ?

Oui, je pense que le Stade Français est une équipe qu’on risque de recroiser d’ici la fin de la saison. Et si on ne la recroise pas, je pense quand même que le message est aussi passé pour les autres équipes. Mais dans ces moments-là, on se rend compte que ça motive aussi l’adversaire.

Les Toulousains en démonstration s'imposent avec le bonus contre le Stade français et prennent la place de leader aux dépens des Parisiens \ud83d\udd1d

Le film de la rencontre > https://t.co/kMUzCYwPgV pic.twitter.com/WTScFSmBfv

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) May 12, 2024

Pouvez-vous nous raconter l’essai que vous avez offert à Paul Graou en première mi-temps avec cette passe intérieure à une main après-contact ?

Oui, je me suis trouvé très heureux de cette situation. Ce sont des ballons que j’aime jouer avec des espaces et des soutiens qui viennent de partout. Je n’ai pas douté dès mes premières foulées que j’allais trouver du soutien à mon intérieur.

Vous faisiez votre retour après trois mois d’absence entre le Tournoi des Six nations joué avec l’Italie et une blessure à un doigt. Comment vous sentez-vous ce soir ?

Je me sens très bien ? J’ai eu le temps de beaucoup travailler pour soigner mes bobos. J’ai fait ce qu’il fallait je crois pour tenir 80 minutes dans un match de cette intensité, et j’aurais aimé toucher encore plus de ballons. Mais je suis heureux d’avoir retrouvé le collectif dans de bonnes conditions. Dans un groupe aussi vaste que le nôtre, c’est dur de gagner sa place, c’est un défi. C’est sans doute ce qui fait notre force chaque week-end. Toutes les minutes que je vais connaître me serviront à essayer prouver que je suis digne de participer au sprint final. (NDLR : il n’avait plus joué avec Toulouse depuis le 17 février).

Était-ce frustrant de buter sur une bonne défense en première mi-temps sans prendre vraiment les commandes du match ?

On n’a pas trop douté mais on savait ce qui nous faisait défaut. La discipline, je le répète. Oui, Paris a marqué un essai à zéro passe, ils sont venus trop facilement chez nous, mais on savait ce qui nous restait à faire. Après le repos, il y avait plus de sérénité chez nous.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (4)
Nico6469 Il y a 11 jours Le 13/05/2024 à 14:44

Pas de panique , vous avez une bonne formation au FCG.... Et une équipe Une résiliente , vous m'impressionnez cette année!!! Vous méritez la remontée!!! Un Gone fan du Lou....

Storain Il y a 11 jours Le 13/05/2024 à 09:39

wJ'aime beaucoup Ange Capuozzo, le joueur, ce talent joyeux d'une simplicité qui me plaît bien. Je lui trouve des similitudes avec l'UBB, l'unique Bielle-Biarrey Voilà assure moi 2 belles pépites.

MerleBleu Il y a 11 jours Le 13/05/2024 à 10:36

Oui, tout à fait d'accord, Ange Capuozzo est un créatif, il apporte de l'audace et de l'imprévu ce qui déstabilise les adversaires, une bonne recrue pour le stade toulousain...

dauphin38 Il y a 11 jours Le 13/05/2024 à 11:10

encore 2 joueurs nés dans l'agglo grenobloise puis formés à Grenoble, tout comme un certain Vincent Clerc.
On se console comme on peut , au FCG...
Et on leur souhaite le meilleur