International – Sam Cane mettra fin à son aventure internationale avec les All Blacks à la fin de l’année

Par E.T.
  • Sam Cane s’est engagé sur le long terme avec le Tokyo Sungoliath.
    Sam Cane s’est engagé sur le long terme avec le Tokyo Sungoliath. Icon Sport - Hugo Pfeiffer
Publié le Mis à jour
Partager :

Le capitaine des All Blacks a annoncé ce lundi sa décision de mettre fin à sa carrière internationale après 12 années de bons et loyaux services.

Le rugby mondial s’apprête à dire au revoir à une légende. Le capitaine aux 95 sélections des All Blacks, Sam Cane, prendra sa retraite internationale à la fin de l’année 2024. L’annonce est tombée ce matin sur le compte X des triples champions du monde.

Almost 12 years since his All Blacks debut, Sam Cane has made the decision to bow out of the Test arena at the end of 2024.

Sam has decided to focus on spending more time with his family and sign a long-term contract with @sungoliath in Tokyo.

As planned, Cane will return home… pic.twitter.com/l1CnYqI1Xj

— All Blacks (@AllBlacks) May 13, 2024

Avec les All Blacks, Sam Cane s’est construit un palmarès plus que conséquent avec sept titres de Rugby Championship (2012, 2013, 2014, 2016, 2017, 2018 et 2020), un titre de champion du monde (2015) et une finale de coupe du monde (2023). La décision de mettre un terme à sa carrière internationale est corrélée avec sa prolongation de contrat sur le "long terme" avec le club japonais du Tokyo Sungoliath.

このたび、サム・ケイン選手と契約の更新しましたのでお知らせいたします。 pic.twitter.com/xM4YtLHriS

— サンゴリアス君 (@sungoliath) May 13, 2024

Le joueur de 32 ans explique que sa famille a énormément pesé dans sa décision avant de revenir sur sa carrière en sous le maillot All Blacks : "Je suis très reconnaissant d’avoir eu l’occasion de porter le brassard de capitaine. C’était un grand honneur et un privilège."

Le monde du rugby aura sans aucun doute encore l’occasion de voir Sam Cane évoluer sous la tunique noire lors du Rugby Championship 2024 (août - septembre 2024). Une dernière danse qui pourrait permettre au troisième ligne de passer le cap des 100 sélections et quitter la scène internationale sur un succès après le revers du Mondial 2023.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?