Abonnés

Top 14 - Les Auvergnats ont de la ressource

Par Rémy RUGIERO
  • Avec les bons ingrédients, les Auvergnats de Giorgi Beria se sont imposés chez les Catalans. Une prouesse qui leur laisse espérer une bonne fin de championnat. Photo Icon Sport
    Avec les bons ingrédients, les Auvergnats de Giorgi Beria se sont imposés chez les Catalans. Une prouesse qui leur laisse espérer une bonne fin de championnat. Photo Icon Sport Icon Sport - FEP
Publié le
Partager :

Longtemps martyrisés par le jeu offensif des locaux, les Clermontois ont proposé les comportements adéquats afin de casser cette dynamique et s’adjuger un prestigieux succès.

Le contexte n’était pas tellement favorable à pareille entreprise. L’immense déception générée après la Coupe d’Europe et cette défaite face aux Sharks, auraient pu gifler un peu plus l’ASM. Bien au contraire, et même si le déroulé de la rencontre n’incitait pas à un optimisme flagrant au moment ou Veredamu emportait tout sur son passage à l’heure de jeu sur un nouvel essai, les hommes de Christophe Urios ont su se réinventer. De la fraîcheur sur toutes les lignes, une jeunesse mise à l’honneur et des hommes qui ont répondu au défi proposé face aux prolifiques Catalans.

Clermont renverse l'USAP dans un match complètement fou !

Le film du match : https://t.co/wQWjJCe3JJ pic.twitter.com/K8Qf0n1McM

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) May 11, 2024

Le coach de l’ASM ne pouvait qu’apprécier : "Les leviers étaient nombreux. Il fallait évacuer pas mal de choses et faire évoluer l’équipe. J’ai vu un groupe qui a souffert, peu connecté par moments. Puis on a rectifié le tir, le banc de touche a apporté énormément. En gros, nous sommes passés de laborieux à souverain et ce sont des bonnes attitudes." Présents sur les points de rencontre, plus précis dans la conservation, en proposant un jeu d’occupation régulier soulageant les sorties de camp, les Asémistes se sont créé les conditions d’un exploit en Catalogne. Une élaboration par étapes, une construction dans la douleur, mais un résultat qui pourrait faire date et propulser quelques idées dans le projet de jeu.

Convertir les esprits

S’imposer à Perpignan, irrésistible à domicile, voilà une idée qui pouvait s’annoncer certainement incongrue pour ne pas dire fantaisiste auprès des Auvergnats, mais la conduite des débats donnait quelques indices de cette prouesse. Tandis que la conquête faisait plus que jeu égal avec sa vis-à-vis, les Jaunards pouvaient savourer l’abnégation des troupes, avec cette capacité à aller défier la défense à bon escient. Mieux, dans la variation, où l’ASM s’est révélée être à la hauteur, Rabah Slimani le souligne : "Les sourires sont enfin de retour dans les vestiaires. On repense à d’autres rencontres, où le sort s’est vraiment acharné contre nous. Le combat était au rendez-vous comme prévu, le jeu au sol était décisif dans notre stratégie pour les contrer et nous permettre des récupérations. On profite de cette victoire. On doit gommer quelques erreurs, mais j’ai l’impression qu’on est enfin sur le bon chemin."

Un acte fondateur à observer sur le court terme et une fin d’exercice à assumer jusqu’au bout pour édifier des bases solides pour d’autres échéances pas forcément si lointaines. Mais l’ASM a démontré à la concurrence, qu’avec les bons ingrédients, un collectif au diapason et une capacité à générer des situations positives, elle pouvait regarder beaucoup de monde dans les yeux.

Vous êtes hors-jeu !

Cet article est réservé aux abonnés.

Profitez de notre offre pour lire la suite.

Abonnement SANS ENGAGEMENT à partir de

0,99€ le premier mois

Je m'abonne
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?