Top 14 – A Clermont, la relève de la vieille garde est arrivée avec cette victoire à Perpignan

  • Top 14 - Baptiste Jauneau face à l'Usap.
    Top 14 - Baptiste Jauneau face à l'Usap. Icon Sport - FEP
Publié le
Partager :

Clermont s’est imposé 35-28 sur la pelouse d’une Usap pourtant irrésistible ces dernières semaines. Ce succès est dû en partie à l’apport de la jeunesse auvergnate qui semble enfin s’imposer et devra sortir l’ASM des tréfonds du classement de la division.

Il était difficile de circuler dans les allées d’Aimé-Giral ce samedi avec les 14 158 personnes qui ont garni les gradins du stade. Une douce odeur de saucisses et de frites flottait sur le parvis de l’enceinte catalane avant ce match programmé à 15 heures. Avec ce grand soleil et une température dépassant les 25 degrés, il y avait la queue aux buvettes pour récupérer de quoi s’hydrater. C’était à s’y méprendre une rencontre de phase finale, tout en sachant que c’est ce que l’Usap espère encore avec une septième place du classement au coup d’envoi. C’est dans ce contexte difficile à appréhender que les Clermontois sont venus avec une équipe remaniée faisant la part belle à la jeunesse. Mais Christophe Urios a aidé ses jeunes ouailles à appréhender ce voyage en Catalogne. "J’ai été déçu parce que la dernière fois que je suis venu ici, on passait au milieu des supporters pour rentrer dans le stade. Les jeunes, je les avais préparés à ça toute la semaine mais là on est passé de l’autre côté de la grille", a-t-il lâché après la rencontre, lui qui apprécie les ambiances hostiles.

Clermont renverse l'USAP dans un match complètement fou !

Le film du match : https://t.co/wQWjJCe3JJ pic.twitter.com/K8Qf0n1McM

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) May 11, 2024

Si, effectivement, le passage au milieu des fans ne concerne désormais plus que les Perpignanais, les bizuths clermontois auraient pu être perturbés par les sifflets à leur encontre à la fin de l’échauffement ou les "Usap" scandés par un stade à guichets fermés quand il était demandé aux spectateurs de "Cantem mes fort" (Chanter plus fort). Il faut dire aussi que certains jeunes joueurs clermontois commencent à avoir de l’expérience, à l’image de Baptiste Jauneau (20 ans et 58 matchs avec le club). Le Béarnais est même le capitaine de l’ASMCA. Sa performance a été saluée par son entraîneur à l’issue d’une rencontre bien mieux terminée que commencée (21-6 à la 55e). "Baptiste a sonné la révolte avec cet essai, s’est réjoui Christophe Urios. Il a été incroyable sur le match. Défensivement, il a été très bon en première mi-temps où on subissait. En deuxième mi-temps, il a été excellent que ce soit dans la conduite du jeu, en défense et dans la qualité de son jeu au pied."

Belaubre prend date

Autre jeune avec, déjà, de la bouteille, Killian Tixeront (22 ans, 52 matchs), n’a manqué qu’un seul match des Auvergnats cette saison, contre le Stade français, lors de la dernière journée. Lucas Dessaigne (25 ans), Giorgi Beria (24 ans) et Thibaud Lanen (26 ans) sont installés depuis un petit moment et ne sont plus les jeunots de la bande, au contraire de Léon Darricarrère. Si le centre a commis un grossier en-avant à Perpignan alors qu’il filait à l’essai, il a encore livré une performance de bonne facture, dans la lignée des dernières semaines. Que ce soit aux côtés de Julien Hériteau ou de Goerge Moala quand le Tonguien n’est pas à l’infirmerie, il montre de belles aptitudes, tant au plaquage que ballon dans les mains.

Pour sa première saison chez les professionnels, le fils de David est plus qu’impliqué dans la rotation de l’effectif. Le joueur de 19 ans a déjà disputé 21 rencontres, dont 15 comme titulaire. L’international U20 a soigné ses statistiques en Catalogne en marquant son troisième essai de la saison, en puissance, servi par son partenaire au centre pour la fin de partie, Mathys Belaubre (19 printemps). Lui aussi convoqué avec les Bleuets lors du dernier Tournoi, il disputait à Aimé-Giral son premier match en professionnel. Sa performance a séduit Christophe Urios : "On a eu de la réussite sur cette rencontre, même si on est allé se la chercher, et il a été à l’image de l’équipe : il ne s’est pas posé de questions. Il a fait une très bonne entrée. Il fait marquer le premier essai à Léon, il a deux ou trois situations où il s’enfile dans les espaces. Je ne l’ai pas trouvé timide alors que j’avais peur de cela. Il a été surpris cette semaine quand je lui ai dit qu’il serait remplaçant pour ce match. Cette entrée, il va s’en souvenir longtemps !"

Depuis le début de la saison nos jeunes n’ont pas toujours été dans de bonnes conditions

Une semaine après le cruel revers en demi-finale de Challenge Cup face aux Sharks de Durban, le staff clermontois avait décidé de donner sa chance aux jeunes. En plus des noms déjà évoqués ci-dessus, Yerim Fall (20 ans, six rencontres cette saison) était titulaire en Catalogne quand Théo Giral (21 ans, onze rencontres) et Giorgi Dzmanashvili (21 ans, onze rencontres) sont rentrés en cours de jeu.

"Je trouvais que depuis le début de la saison nos jeunes n’ont pas toujours été dans de bonnes conditions, pas toujours bien utilisés, a repris Christophe Urios. Ils ne prenaient pas le relais mais ils l’ont pris depuis que Baptiste (NDLR Jauneau) montre que c’est Baptiste. Au-delà de l’avenir du club, ils doivent participer à la reconstruction de l’équipe. Ce match, c’était le moment d’envoyer ces jeunes qui vont nous montrer s’ils ont envie de montrer le maillot. Cela ne vous a pas échappé, on est dans une phase de reconstruction pour remettre l’ASM sur de bons rails. Pour moi, cela passe par des joueurs chevronnés, qui connaissent la musique, mais également beaucoup par des jeunes." Au milieu de tous ces néophytes, un certain Benjamin Urdapilleta (38 ans) a changé le cours de la rencontre lors de son entrée en jeu. Il faut tout de même de l’expérience pour encadrer ces jeunes pousses !

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (7)
Dordogne24100 Il y a 11 jours Le 13/05/2024 à 06:45

ne pas oublier que la sélection de tous ces jeunes jiffs s'inscrivait dans le rééquilibrage des stats en la matière, une belle opportunité saisie au rebond....comme quoi on peut faire le taf, sans vulgarité....le contexte de fanas avinés, vulgaires n'a pas été suffisant et face à cette adversité des tribunes insupportable, l'indiscipline a logiquement baissé pavillon face à la discipline

Ovalie0363 Il y a 11 jours Le 13/05/2024 à 06:17

Les cartons il y en a dans tous les matchs à chaque journée et ils font partie du jeu, les arbitres ne les sortent pas par plaisir mais parce qu'il y a des fautes commises, je comprends la déception de perdre mais cette chanson systématique de "c'est la faute de l'arbitre" est pénible à entendre à chaque fois.

Marco665 Il y a 12 jours Le 12/05/2024 à 21:03

Victoire oui, mais à 15 contre 15 l'asm a mis six points . Et 29 quand l'arbitre a mis l'usap à 14 sur des cartons sortis de nulle part . Raynal a bien montré la différence lors de Bordeaux -La Rochelle hier soir . On peut bien comprendre la colère de certains catalans.

miarjaza Il y a 12 jours Le 12/05/2024 à 21:47

les cartons sont sortis de sa poche, et l'arbitre a clairement expliqué ses décisions tout au long du match