Top 14. Castres s'impose de justesse face à des Montpelliérains accrocheurs

Par Tanguy Roman-Clavelloux
  • Adrea Cocagi et le Castres Olympique se sont offert le droit de rêver au top 6
    Adrea Cocagi et le Castres Olympique se sont offert le droit de rêver au top 6 Icon Sport - Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Les Castrais restent en course pour le top 6 après leur victoire contre Montpellier (27-26), samedi, lors de la 23e journée de Top 14 au stade Pierre Fabre. Conquérants et dominateurs, les Héraultais restent, eux, à la 13e place, synonyme de barrage.

Castres se rassure, mais les hommes de Jeremy Davidson ont dû batailler face à de valeureux Héraultais. Le CO s'est imposé, difficilement, face à Montpellier (27-26), samedi, lors de la 23e journée de Top 14.

??? ?? ?????
?????????? \ud83d\udd25

Après un match serré, nos Olympiens arrivent à bout du MHR sur le score de 27-26 !

Merci la #TeamCO ?#TeamCO #COMHR pic.twitter.com/ND3dNJxf6D

— Castres Olympique (@CastresRugby) May 11, 2024

Les locaux ont fait preuve d'une grande solidité défensive pour conserver leur petit point d'avance en fin de match et garder leurs chances de qualification pour les phases finales. En face, le MHR pourra s'en vouloir. L'équipe de Patrice Collazo repart avec le point du bonus défensif, mais reste à la 13e place, synonyme de barrage.

Des Montpelliérains conquérants

Après un début de match à l'intensité moyenne, les Montpelliérains ont petit à petit pris les commandes de la rencontre. La possession était largement en leur faveur sur les 30 premières minutes (67%). Le carton jaune de l'ailier castrais Nakosi (15') leur a permis de sanctionner à deux reprises les locaux. À chaque fois sur un essai de Cadot. Le jeune centre de 22 ans a d'abord aplati en esquivant parfaitement son vis-à-vis grâce à une feinte (16'), puis a conclu un cafouillage de la défense castraise le long de la ligne de touche (18').

En manque de réussite dans ce premier acte (2/5, 40%), Coly n'a pas permis aux Montpelliérains de prendre une large avance. Dès le retour de Nakosi sur le terrain, le CO a montré de meilleures intentions. Les Olympiens ont fait parler leur vitesse et leur puissance. Sur une pénalité jouée rapidement à la main par Fernandez, la défense héraultaise a été prise en défaut. Fernandez, encore lui, a servi Staniforth, de retour dans le XV titulaire, qui n'avait plus qu'à aplatir entre les poteaux (33'). Trop imprécis dans leurs transmissions, les Castrais n'ont ensuite pas réussi à reprendre l'avantage sur une défense adverse pourtant moins en place.

Un mano a mano sous tension

Au retour des vestiaires, le match s'est emballé. Coly, malheureux dans le premier acte, a transpercé la défense castraise sur la première occasion de la mi-temps. Il a ensuite réalisé une superbe chistera pour servir Japaridze, tout juste entré en jeu, qui n'avait plus qu'à aplatir le ballon dans l'en-but adverse (41'). Cueillis à froid, les Castrais ont directement réagi. Après une longue séquence d'occupation, Fernandez a trouvé Vanverberghe qui arrivait lancé pour aplatir (46').

L'intensité est ensuite retombée. Les échanges au pied sans succès se sont multipliés. Jusqu'à la percée de Zarantonello. Le finisseur castrais a lancé une offensive qui a fait mouche, conclue par Cocagi, lui aussi entré en jeu, sous les poteaux (59'). Poussifs, les Montpelliérains ont tenté d'obtenir un succès capital dans les 20 dernières minutes. Mais les imprécisions leur ont coûté cher malgré leur domination en mêlée. Impressionnante de solidité, la défense castraise a repoussé les assauts héraultais menés par un Reinach plein d'énergie. Coly a tenté d'arracher la victoire, et de se rattraper après son match moyen au pied, sur une ultime tentative de drop. Mais manquée, elle a entériné les espoirs du MHR.

L'équipe de Patrice Collazo n'a plus que trois matchs pour tenter de se maintenir et éviter un barrage. Les Montpelliérains, qui ont montré de belles qualités face à Castres, sont désormais à sept points de la 12e place après la victoire de Bayonne sur le terrain du Racing. Ils accueilleront Toulouse la semaine prochaine. De leur côté, les Castrais reviennent à deux points de la sixième place en attendant le match de La Rochelle. Lors de la prochaine journée, le CO se déplacera sur le terrain de Clermont pour se rapprocher, encore, des phases finales.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (5)
Usapiens Il y a 5 jours Le 12/05/2024 à 09:54

Bon barrage aux hors la loi, autrement dit la bande à Nanard et Altrad (les condamnés pour corruption). J'espère qui sera contre l'ASBH afin que je puisse aller soutenir cette belle équipe, avec une vrai histoire et légitimité rugbystique.

PA1954 Il y a 5 jours Le 12/05/2024 à 17:44

Je préfèrerais que ce soit contre Brive... Broncan face à Collazzo le fossoyeur du CABCL l' an passé et en début de saison actuelle, ce serait assez coquet !

mmo34230 Il y a 6 jours Le 11/05/2024 à 21:22

Encore les buteurs qui nous font perdre le match !!! Il faudrait peut-être aller à Lourdes tremper leurs chaussures dans l'eau bénite !!!!

Vauban34 Il y a 6 jours Le 11/05/2024 à 23:13

Oui, surprenant que ce ne soit pas réglé depuis le début de saison...

Pendejo34 Il y a 6 jours Le 11/05/2024 à 19:27

J espere qu on est pret a jouer un barrage parce que je vois pas comment on va faire pour l eviter