Abonnés

Pro D2 - L’espoir d’un exploit : comment Montauban peut se maintenir sans passer par le barrage

  • Kyllian Ringuet a été l'un des grands acteurs de la victoire de Montauban ce vendredi soir.
    Kyllian Ringuet a été l'un des grands acteurs de la victoire de Montauban ce vendredi soir. Stéphanie Biscaye
Publié le
Partager :

Avec la victoire contre Mont-de-Marsan, l’USM peut nourrir l’espoir d’un exploit face à Aurillac pour obtenir son maintien sans passer par la case barrage.

Et si les planètes s’alignent enfin ? En cette fin de saison, Montauban a broyé du noir mais son regain d’énergie arrive probablement au meilleur des moments. Cette victoire contre Mont-de-Marsan a, dans un premier temps, rapproché un peu plus les Montalbanais d’un potentiel barrage et donc d’une ultime chance de se maintenir en Pro D2. Mais si l’on regarde un peu plus loin, elle a aussi rapproché les hommes de Pierre-Philippe Lafond d’un maintien "direct". À l’aube de la dernière journée, Rouen s’est offert un succès à domicile alors que Biarritz a chuté dans son antre. Montauban se retrouve donc quinzième, à deux points de Rouen (seizième et dernier) mais surtout à trois points de Biarritz (quatorzième). Et la joie des supporters tarn-et-garonnais au coup de sifflet final de ce Biarritz – Provence Rugby, retransmis à Sapiac, prend tout son sens.

L’USM peut encore éviter le barrage

Ce week-end, Rouen se déplacera sur la pelouse de Mont-de-Marsan à qui il reste, encore, un maigre espoir certes mais un espoir quand même, de se qualifier pour la phase finale. De son côté, Biarritz se rendra à Brive qui doit absolument conserver sa place dans le top 6. Enfin, Montauban prendra la direction d’Aurillac qui vient de sceller son maintien grâce à une victoire à Valence-Romans. L’espoir d’un exploit est donc plus que jamais présent.

Classement

Pro D2 - Phase régulière -

Dans le cas où Rouen et Biarritz chutent lors de leurs déplacements et que les Sapiacains parviennent à s’imposer dans le Cantal, ils seront maintenus en Pro D2 au coup de sifflet final d’une saison plus qu’éprouvante. "Nous avons un match salvateur à aller chercher à Aurillac pour, pourquoi pas, espérer se maintenir directement. Cette semaine de travail va être primordiale", assure Julien Gauthier, entraîneur du jeu au pied montalbanais. De son côté, Simon Renda reste prudent : "C’est un soulagement mais il ne faut pas qu’on se pense déjà maintenu. Il ne faut pas se relâcher. Il faut encore aller chercher un succès à Aurillac pour être sûr de pouvoir avoir la chance de nous maintenir." En espérant que cette bonne étoile se remette enfin à briller.

Vous êtes hors-jeu !

Cet article est réservé aux abonnés.

Profitez de notre offre pour lire la suite.

Abonnement SANS ENGAGEMENT à partir de

0,99€ le premier mois

Je m'abonne
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
LoupVert Il y a 5 jours Le 12/05/2024 à 09:44

Content pour les montalbanais mais leur victoire ne tient qu'au refus d'un essai pour un en-avant imaginaire et à des montois très largement en dessous de leur niveau "normal".

JiHache Il y a 6 jours Le 11/05/2024 à 16:59

Bon courage aux Montalbanais. Aller gagner dans le Cantal n'est jamais une mince affaire ...