Abonnés

6 Nations 2024 - "Le pays de Galles est devenu l’Italie", l'opinion du Midol

  • Inquiétant face à l'Italie, le pays de Galles hérite de la cuillère de bois lors de ce Tournoi des 6 Nations 2024
    Inquiétant face à l'Italie, le pays de Galles hérite de la cuillère de bois lors de ce Tournoi des 6 Nations 2024 PA Images / Icon Sport - Joe Giddens
Publié le
Partager :

Inquiétant face à l'Italie, le pays de Galles hérite de la cuillère de bois lors de ce Tournoi des 6 Nations 2024. Le XV du Poireau fait peur et rappelle l'Italie d'il y a quelques années.

Nous jouons la 78e minute du duel entre le pays de Galles et l’Italie. Le sort du match est scellé depuis un petit moment déjà, puisque la Nazionale mène 24 à 7 sur la pelouse du Millennium Stadium. Alors que les Gallois ont un ballon d’attaque, il nous vient à l’esprit une petite envie de les voir franchir la ligne pour obtenir un peu de bonheur. Un sentiment, il est vrai, proche de la compassion… ou bien de la pitié. Le même que l’on ressentait lorsque nous voyions l’Italie jouer il y a quelques années. Comme des petits frères que nous avions toujours vu échouer, nous espérions secrètement voir les Transalpins faire l’exploit face aux autres nations que la France, histoire de voir de la nouveauté. Seulement, la surprise est devenue la norme et il n’est plus étonnant de voir l’Italie gagner des matchs, surtout à Cardiff. En fait, le pays de Galles est, en ce sens, devenu l’Italie.

Quel avenir ?

Le contenu du match entre les deux équipes parle de lui-même. L’Italie s’est comportée comme un favori lors de cette rencontre, en affichant une grosse sérénité pour maîtriser son adversaire. Le pays de Galles, au contraire, a semblé plus bas que tout. Largement dominés en conquête et véritablement impuissants et frileux sur leurs lancements de jeu, les Gallois ont grandement inquiété. Comment prétendre gagner un match de ce niveau lorsqu’on est complètement dominé sur l’ensemble des compartiments du jeu ? Cette équipe manque en plus cruellement de leaders. Aujourd’hui, personne ne semble capable d’incarner le futur d’un rugby gallois qui continue de perdre ses icônes, à l’image de George North samedi. Le vide semble grand et les Gallois pourraient connaître un vrai trou d’air pendant de nombreuses années. À l’italienne…

Vous êtes hors-jeu !

Cet article est réservé aux abonnés.

Profitez de notre offre pour lire la suite.

Abonnement SANS ENGAGEMENT à partir de

0,99€ le premier mois

Je m'abonne
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (4)
ozenne10 Il y a 2 mois Le 17/03/2024 à 11:48

Un peu de modestie dans les jugements sur les autres nations. Rien n'autorise cette suffisance.

FlorianJehanno Il y a 2 mois Le 18/03/2024 à 10:58

Merci
Cette suffisance n'est pourtant pas nouvelle...

Vieuxloup Il y a 2 mois Le 16/03/2024 à 20:17

Attention chaque match, chaque tournoi voire chaque coupe du monde ont leur histoire. Les Anglais lors du dernier tournoi ont été humiliés chez eux par la France et ils sont "presque" en finale à la CDM. Les Italiens à la coupe du monde étaient à l'agonie et réalise le meilleur tournoi cette saison de leur histoire, quant aux Gallois ils font un quart de CDM honorable face à l'Argentine et récupère la cuillère de bois. Je ne parle pas des Français qui marchaient sur l'eau avant la CDM. Donc c'est compris ? Il n'y a rien à comprendre... et c'est tant mieux !

envoituresimone Il y a 2 mois Le 16/03/2024 à 18:48

Sans les pizzas ou alors c'est pizza aux poireaux