Champions Cup - Après sa défaite contre le Leinster, La Rochelle passe en mission commando

Par Romain Asselin
  • Pierre Bourgarit et les Rochelais n'ont pas attaqué la Champions Cup de la meilleure manière.
    Pierre Bourgarit et les Rochelais n'ont pas attaqué la Champions Cup de la meilleure manière. Photo : Patrick Derewiany
Publié le Mis à jour
Partager :

Défait par le Leinster à Deflandre dimanche (9-16), La Rochelle aborde une semaine délicate avec un « périlleux » déplacement en Afrique-du-Sud qui pèsera lourd dans la course à la qualification. Le double tenant du titre de la Champions Cup s’envole ce lundi pour Le Cap, où il y défiera les Stormers samedi (14h).

Ronan O’Gara a beau traîner une réputation plus ou moins fondée de "gueulard", force est de reconnaître qu’il trouve toujours matière à plaisanter face aux micros, même après une défaite. Pour ne pas dire surtout après une défaite, paradoxalement. Ainsi, le manager rochelais a fait sourire l’assistance quand, hier soir, en conférence de presse, il a précisé qu’il n’oublierait pas "sa crème solaire" ce lundi, à l’aube, au moment de boucler ses valises pour Cape Town, prochaine destination des siens.

A lire aussi : Champions Cup - Après 16 victoires de suite en Champions Cup, La Rochelle tombe à Deflandre face au Leinster

À 14h12, heure à laquelle le Stade rochelais entamera son long périple vers l’Afrique-du-Sud (escales à Paris et Johannesburg) depuis l’aéroport de Bordeaux, il faut dire que les considérations météorologiques feront partie des discussions à bord. "Mon équipe aime bien jouer quand le ballon est sec", glissait la veille un "ROG" autant douché par le Leinster que les seaux d’eau berçant Deflandre. Les Rochelais seront servis, samedi, avec 25°C et un grand soleil annoncés.

"Pas les meilleures conditions…"

Là était le seul élément positif soulevé par les Rochelais quant à ce "périlleux voyage", pour reprendre les mots de Pierre Bourgarit. Qui ressemble peu ou prou à une mission commando dans la course à la qualification en phases finales de la Coupe des Champions. "Ce n’est pas la semaine où l’on va avoir le plus d’entraînement. Il y a un jour de voyage, il y a besoin de récupérer… Ce n’est pas les meilleures conditions pour jouer un autre match de niveau international, six jours après, en ayant un déplacement de plus de 24h", peste presque le talonneur, capitaine du vaisseau rochelais face à la province irlandaise.

A lire aussi : Champions Cup - Le baromètre de La Rochelle - Leinster : Brice Dulin avait tout bien fait, Levani Botia s'est manqué

Seul joueur jaune et noir à sacrifier à l’exercice du point presse d’après-match, l’international sait toutefois "la compétition loin d’être terminée. À nous de montrer qu’on est des grands garçons et des grands champions, de montrer un beau visage là-bas." "On a six jours pour tester notre capacité à rebondir dans cette compétition, reprend Ronan O’Gara. Ça va être difficile mais c’est le défi quand vous êtes double champion d’Europe. Cette équipe aime bien quand c’est dur." Ça tombe bien, vu le menu pas loin d’être indigeste proposé aux Rochelais.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (5)
Gcone1 Il y a 2 mois Le 12/12/2023 à 01:51

Après le bulldozer, que va nous sortir O.G ?

unquartdecentre Il y a 2 mois Le 11/12/2023 à 14:02

Dulin aurait tellement du faire la CDM...

biilyzekid Il y a 2 mois Le 11/12/2023 à 12:21

Vous avez voulu les sudafs en CE, vous les avez. Venez pas pleurer.