Abonnés

Top 14 - À Paris, Toulouse peut compter sur le terrain synthétique pour accélérer son jeu

Par Vincent FRANCO
  • Pour Paul Graou, accélérer le jeu c’est l’ADN du Stade toulousain. Photo Icon Sport
    Pour Paul Graou, accélérer le jeu c’est l’ADN du Stade toulousain. Photo Icon Sport Icon Sport
Publié le
Partager :

Dans la capitale, les Toulousains vont retrouver une surface de jeu qui leur va bien. De quoi taper du poing sur la table et s’offrir les Parisiens ?

Recevoir le Stade toulousain est déjà une belle épreuve en soi pour chaque équipe du Top 14. Alors quand le duel tant attendu se produit sur un terrain synthétique… Cela rend la tâche encore un peu plus difficile. À Paris, les Haut-Garonnais vont retrouver une surface qui leur convient parfaitement. Ce n’est pas pour dénigrer les terrains en herbe, mais le "synthé" - qui accélère naturellement le jeu et facilite les combinaisons derrière - a tout pour parfaitement s’associer avec l’envie de jouer des champions de France en titre ce dimanche soir. "Il est certain que cela favorise le jeu, se réjouit Paul Graou. Nous sommes rentrés dans une période où la plupart des terrains sont gras, donc pouvoir jouer sur une surface qui ne bougera pas est une bonne chose, je pense." Le 2 septembre dernier, les Toulousains avaient évolué sur un gazon artificiel du côté d’Oyonnax. Un très bon souvenir puisqu’ils se sont imposés dans l’Ain, notamment grâce à des actions dont ils ont le secret, facilités par les conditions encore estivales à l’époque. C’est encore à ce jour la seule victoire loin d’Ernest-Wallon des Stadistes. Une rencontre sur laquelle les Rouge et Noir peuvent s’appuyer selon le demi de mêlée : "Nous avions récité notre rugby, c’était très agréable. Personnellement, j’avais eu de bons ballons à la sortie des rucks, donc c’était plus facile de mettre de la vitesse et de trouver des espaces. Il faut que l’on fasse de même face au Stade français."

Faire plier la défense parisienne

Sur les réseaux sociaux, certains supporters de Toulouse n’ont pas caché leur satisfaction. Pour la première fois depuis de nombreuses saisons, les Haut-Garonnais vont se rendre dans la capitale avec un effectif au complet, ou presque. Seuls les quelques blessés ne postulent pas. Les facteurs X des champions de France en titre n’ont qu’une idée en tête : faire plier ce rideau défensif si hermétique des Soldats roses. Les Parisiens peuvent notamment se targuer d’avoir la troisième meilleure défense du Top 14 après huit journées, juste derrière le Racing 92 et la Section paloise. "C’est un énorme défi qui nous attend, avoue Graou. Ils sont très efficaces au plaquage, il va falloir les faire bouger et être solide à l’impact. Ce sera la base face à eux si on veut essayer de faire quelque chose." Cela n’aura pas échappé à grand monde, les Stadistes restent sur deux défaites à l’extérieur. "À Castres, c’était un test de caractère car on savait que l’environnement serait hostile. Cette fois, on va se tester sur la consistance de notre jeu." Résultats de l’examen ce dimanche soir.

A lire aussi : Top 14 - "Capitaine ? Le seul avantage, c'est que je peux plus parler avec l'arbitre et j'apprécie" s'amuse Thomas Ramos

"On avance, ça se sent"

Il n’y avait qu’à regarder l’entraînement des Toulousains ce mercredi après-midi pour s’apercevoir que les impacts sont de plus en plus rudes. Après leur victoire face à Clermont, les Stadistes ont pu profiter de trois jours de repos, et ils ont retrouvé le terrain plein d’envie ! "Ça se sent qu’on progresse, constate le numéro neuf. Tout se remet dans l’ordre, petit à petit. On savait que le retour des automatismes allait prendre un peu de temps, mais on avance. Lors de nos séances, le niveau s’élève, et c’est un signe qui ne trompe pas." Face au Stade français, Thomas Ramos et les siens se savent comme toujours attendus. Ne reste plus qu’à répondre au défi, pour pourquoi s’offrir un deuxième succès loin de la Garonne cette saison.

Vous êtes hors-jeu !

Cet article est réservé aux abonnés.

Profitez de notre offre pour lire la suite.

Abonnement SANS ENGAGEMENT à partir de

0,99€ le premier mois

Je m'abonne
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
biilyzekid Il y a 2 mois Le 02/12/2023 à 22:00

A Paris, Toulouse va encore nous sortir un match de mouise, comme tout leur matchs depuis le début de la saison. Impossible de regarder un match entier tellement il ne se passe rien. Remarque quand tu vois que Pau est 1er t'as compris que le Top 14 a un léger problème mdr....

Kiki19 Il y a 2 mois Le 02/12/2023 à 13:43

tjs pas de compo de toulouse ...??