Abonnés

Cheslin Kolbe (Toulon) : "Les choses ne se sont pas déroulées comme je le voulais mais j’ai gardé la foi"

Par Vincent Bissonnet
  • Pierre Mignoni (à gauche) et Cheslin Kolbe (à droite).
    Pierre Mignoni (à gauche) et Cheslin Kolbe (à droite). Patrick Derewiany
Publié le Mis à jour
Partager :

Le sud-africain, élu homme du match et très ému au terme de la partie, savoure son retour en grâce après une succession de blessures.

Que représente ce nouveau trophée dans votre armoire déjà bien garnie ?
Comme je l’avais dit la veille de la rencontre, toutes les finales sont spéciales à mes yeux moi. Le club en avait disputé plusieurs ces dernières années. Mais celle-là, on a réussi à la gagner. L’ambiance était particulière dans le vestiaire. Toute la semaine a été spéciale avec un management différent. Et tout le monde a fait des sacrifices au sein du club pour qu’on en arrive là. Je suis très fier de l’équipe et de la manière dont tous les gars ont fait honneur à ce maillot.

On vous a vu très ému à la fin de la partie…
Oui, beaucoup d’émotions sont remontées. Ça vient notamment des blessures à répétition que j’ai eues récemment. Depuis mon arrivée il y a deux ans, les choses ne se sont pas déroulées comme je l’aurais voulu. J’aurais aimé jouer chaque week-end pour mon club. Ça ne s’est pas passé comme ça… Vous savez, je suis un fervent croyant et je crois que tout arrive pour une bonne raison. Dieu a un plan pour chacun d’entre nous. J’ai gardé la foi en moi et j’ai travaillé dur.

La saison de Toulon est-elle déjà sauvée ?
C’est toujours quelque chose de fort de remporter des trophées, surtout, quand on regarde le déroulé du match avec tous les blessés durant la partie. Il y a eu des mésaventures mais ce groupe a eu assez de ressources pour les surmonter. Ceux qui sont entrés ont été à la hauteur. J’espère que les blessés iront rapidement mieux et qu’ils pourront revenir sur les terrains sans tarder.

Vous ne deviez pas vous attendre à terminer le match avec Mathieu Bastareaud en trois-quarts centre ?
Ça lui a fait remonter le temps, ça a dû raviver de vieux souvenirs. Ça nous a été annoncé à la mi-temps. Il a fait de l’excellent boulot à ce poste. Je suis heureux pour lui. Il a une expérience énorme et sait comment appréhender une finale. Il nous a apporté beaucoup de confiance lors de son entrée, les choses ont été plus simples grâce à lui.

Vous avez plusieurs fois été au milieu d’incartades lors de cette partie…
Ça arrive et c’est normal, notamment quand on est proche des lignes d’en-but. Mais ce n’est pas parce qu’il y a de la tension qu’il n’y a pas de respect. Une fois que c’est terminé, on se tape dans la main et tout est réglé, je vous rassure.

Qu’est-ce que cette finale peut changer pour le club ?
Il faut désormais que l’on bâtisse sur ce trophée. Les entraîneurs, Franck et Pierre, nous l’ont bien dit dès la fin : pour la suite, tout dépend de nous. Il faut que l’on continue à bien nous entraîner et que l’on reste concentré sur nos objectifs. Personnellement, cela a été assez difficile car j’ai eu beaucoup de blessures depuis que je suis arrivé. Je suis heureux d’avoir pu revenir sur le terrain pour essayer d’aider et d’avoir donné le maximum à mon club. Ça amène de la confiance.

Serez-vous Toulonnais la saison prochaine ?
J’ai l’espoir d’être toujours là. On va voir ce qu’il va se passer. Je suis concentré sur les prochaines échéances.

Parmi lesquelles il y a la Coupe du monde…
Oui, la Coupe du monde est un défi très excitant à l’horizon. Mais je ne suis pas du genre à mélanger les choses. Il reste au moins un match face à Bordeaux. On peut encore décrocher un top 6 si quelque chose de magique se produit. C’est super d’avoir gagné ce trophée mais cette équipe a encore envie d’atteindre d’autres objectifs. Il sera temps, après, de penser à la Coupe du monde.

Vous êtes hors-jeu !

Cet article est réservé aux abonnés.

Profitez de notre offre pour lire la suite.

Abonnement SANS ENGAGEMENT à partir de

0,99€ le premier mois

Je m'abonne
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Passe-partout Il y a 8 mois Le 25/05/2023 à 11:07

Même si, comme il le dit il n'a pas pu donner tout ce qu'il souhaitait pour ce maillot, c'st un grand, très grand "bonhomme" !