Abonnés

Rugby amateur - Montmélian - Vinay, duel de haut vol

Par Sébastien FIATTE
  • Le capitaine Benjamin Falque et les Vinois pourraient créer la surprise contre le leader mais surtout, plus tard, pendant les phases finales. Photo DR
    Le capitaine Benjamin Falque et les Vinois pourraient créer la surprise contre le leader mais surtout, plus tard, pendant les phases finales. Photo DR
Publié le
Partager :

Fédérale 2 - Numéros 1 et 3 national, Montmélian et Vinay s’affrontent dimanche. Deux coachs adverses, Walter Argoud (Monaco) et Geoffrey Baretge (Saint-Raphaël), décryptent les forces et (rares) faiblesses des deux équipes.

Dimanche, Montmélian et Vinay vont s’affronter dans le match au sommet de la poule 2 de Fédérale 2. Avec respectivement 87 et 82 points, et seulement un nul (pour Montmélian) et deux défaites (pour Vinay), les deux équipes alpines survolent leur poule et figurent sur le podium national au premier et troisième rang. Toujours invaincu, Montmélian remporte les suffrages et croulent sous les compliments de ses adversaires. "C’est une très belle équipe, qui produit beaucoup de jeu, juge Walter Argoud, le manager de Monaco, concurrent ans cette même poule 2. Elle met beaucoup de vitesse grâce à sa ligne de trois-quarts, avec notamment Joris Fuzier que j’ai côtoyés à Bourgoin, et des avants mobiles. Je n’ai pas l’impression qu’elle a beaucoup de points faibles. Le seul bémol pourrait arriver si elle tombe sur un gros pack. Elle est assez jeune et pourrait être perturbée. C’est le seul frein que je vois pour l’accession."

Esprit de village

Qu’en pense Geoffrey Baretge, le coach de Saint-Raphaël-Fréjus, seule équipe à avoir trouvé la recette pour ralentir la marche en avant de la machine savoyarde, en accrochant le nul à domicile ? "Je ne veux pas donner la recette, nous pourrions les retrouver en phases finales, sourit le Varois. Cette équipe s’appuie sur une conquête et un jeu au pied propre, possède de belles qualités individuelles dans toutes les lignes et peut proposer un jeu posé mais aussi mettre de la folie."

De son côté, Vinay s’appuie sur des qualités différentes, avec un groupe qui se connaît et un esprit de village cultivé au fil des saisons. "Cette équipe s’appuie sur des bases solides : la conquête, jeu d’avant, un buteur de haut vol avec Steve Bard (165 points, N.D.L.R.), décrit Geoffrey Baretge. Elle met moins de vitesse mais est très pragmatique." "Il y a un gros collectif et une belle cohésion, juge Argoud. Et plusieurs individualités, comme Steve Bard à l’ouverture, Rémi Mandon à la mêlée ou Benjamin Falque en deuxième ligne. Ils sont un peu moins bon que Montmélian mais sur des matchs à élimination directe, Vinay peut créer la surprise…" Si besoin était, les adversaires sont prévenus !

Vous êtes hors-jeu !

Cet article est réservé aux abonnés Midi Olympique.

Abonnez-vous pour débloquer cet article.

Abonnement SANS ENGAGEMENT à partir de

0,99€ le premier mois

Je m'abonne
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?